Coronavirus : le couvre-feu en Isère

coucher de soleil métropole grenobloise

Mis à jour le 22 octobre

L'état d'urgence sanitaire est entré en vigueur sur l'ensemble du territoire national depuis le vendredi 16 octobre 2020 à minuit.

 

Ce dispositif juridique exceptionnel autorise le gouvernement à prendre certaines mesures afin de prévenir et de limiter les conséquences de la pandémie sur la santé de la population.

 

Ainsi, le Premier ministre a annoncé que, sur l'ensemble du territoire, les fêtes privées (mariages, soirées étudiantes...) qui se tiennent dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. Tous les restaurants de France devront appliquer la limite de 6 clients par table et l'enregistrement du nom des clients. Ce dispositif implique aussi la mise en place d'un couvre-feu.

 

Un couvre-feu est mis en place pour l'ensemble de l'Isère

Le couvre-feu, dans un premier temps appliqué uniquement à la métropole Grenoble-Alpes, va être étendu au reste du département à partir du vendredi 23 à minuit.

Le couvre-feu interdit les déplacements hors de chez soi sont interdits de 21h à 6h du matin.

 

Des autorisations de déplacement sont prévues pour les urgences (sanitaires notamment, pour aller à l'hôpital ou acheter des médicaments dans une pharmacie de garde, par exemple), pour se rendre auprès d'un proche en situation de dépendance, pour sortir son animal de compagnie, ainsi que pour les personnes qui partent au travail avant 6h, rentrent du travail après 21h ou qui travaillent de nuit. Dans ces circonstances, une attestation sera nécessaire.

Le non-respect du couvre-feu est puni d'une amende de 135 €.

 

Accéder à l'arrêté préfectoral du 17 octobre 2020