IsèreAdom - Département de l'Isère

IsèreAdom

Isère Adom

Après une première année de préparation, le Département de l’Isère lance la phase test d’IsèreADOM.

Le dispositif consiste à installer dans les foyers des personnes âgées des technologies numériques et à mettre à leur disposition une aide humaine coordonnée.
L’expérimentation, d’une durée de 2 ans, débute auprès de plusieurs groupes tests.
Ce projet, soutenu par l’ARS et l’Union européenne, a pour objectif de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

Après la phase de test, l’objectif est d’organiser un modèle économique pérenne pour généraliser IsèreADOM à tout le département en lien avec les partenaires* du projet.
*10 partenaires sont associés aujourd'hui au projet  : la Caisse nationale d’assurance vieillesse, CARSAT Rhône Alpes, Apicil, AG2R La Mondiale, ARS Auvergne Rhône-Alpes, Caisse des dépôts et consignations, l’Europe, et trois industriels : Altran, IMA (Inter Mutuelle assistance) et Orange.

 

Les nouvelles technologies comme solution

IsèreADOM vise à favoriser le déploiement des nouvelles technologies au domicile des personnes âgées pour qu’elles disposent d’une assistance médicale et de télé assistance (télé-médecine, télé-alerte, etc.)
Concrètement  : une tablette équipera chaque foyer test afin que les professionnels puissent communiquer entre eux et s’alerter sur l’état de santé de la personne suivie.
Des objets connectés, tensiomètres ou pèse-personnes, seront reliés à une plateforme spécialisée.
Le dispositif leur permettra de vivre chez eux dans un environnement sécurisé.

Deux volets pour IsèreADOM

Le 1er volet consiste à tester une coordination des intervenants au domicile, en installant des objets connectés de domotique : télé-suivi et télé-assistance. Quatre groupes de personnes ont été constitués :

  • L’un avec des retraités autonomes en tant que groupe témoin
  • Un autre avec des personnes âgées à fort risque de chutes auxquelles seront proposées des solutions de télé assistance avec un suivi individualisé
  • Deux autres groupes seront composés de personnes atteintes d’une pathologie invalidante (insuffisance cardiaque ou cancer) à qui il sera proposé des solutions de télémédecine et de suivi individualisé et coordonné

Le 2e volet est une plateforme téléphonique (numéro vert accessible 7 jours / 7) et un site web ouverts aux professionnels et aux familles, pour accéder à un annuaire regroupant toutes les informations institutionnelles et les services de proximité (commerces, artisans, services à la personne, etc.)

 

Développer le maintien à domicile

Le vieillissement de la population est inéluctable et fait apparaitre des besoins croissants, jour après jour, en termes de santé.
Dans les 30 prochaines années, le nombre des plus de 85 ans en France devrait tripler et celui des personnes touchées par les maladies chroniques (cancer, insuffisance cardiaque, diabète, etc.) pourrait doubler.

En Isère, sur une population de 1,25 millions d’habitants, environ 300 000 personnes ont plus de 60 ans. Or, 9 Français sur 10 souhaitent vieillir le plus longtemps chez eux. Pour répondre à cette attente, le Département de l’Isère a décidé de développer des dispositifs innovants d’aide au maintien à domicile comme IsèreADOM, plateforme de services téléphoniques et web lancée en fin 2016.