Visite cantonale à l'Isle d'Abeau

Visite cantonale-ilse-d-abeau-2018

Une méthode de travail basée sur la proximité


« Proximité, pragmatisme, écoute, tels sont les maîtres mots qui nous animent dans notre action quotidienne au service des habitants », explique Jean-Pierre Barbier. Cette séance de travail est caractéristique de la méthode du Président du Département et de la majorité départementale.

 

La solidarité territoriale, une priorité du Département

Le Président du Département a rappelé que dans le contexte actuel, le Département se doit d’être le premier allié des communes : « Le but de ces réunions qui auront lieu dans chaque canton du Département est de pouvoir répondre aux attentes des élus locaux, dans le cadre des compétences du Département. La solidarité territoriale est une priorité du Département. Aucun territoire ne doit être délaissé. C’est la raison pour laquelle le Département a budgété cette année l’enveloppe des aides aux communes et EPCI à hauteur de 50 millions d’euros. Et grâce au plan de relance, le Département a investi plus de 2 millions d’euros depuis 2015, en soutien aux projets locaux. »


Favoriser le retour à l’emploi

Sur le canton de l'Isle-d'Abeau, à mi-chemin entre les métropoles grenobloise et lyonnaise, les élus sont nombreux à vouloir faire de l’attractivité économique une chance pour tout le territoire et ses habitants. « Ce n’est pas parce que la loi NOTRe ne permet plus au Département d’aider directement les acteurs économiques, que le Département a cessé d’agir », rappelle Jean-Pierre Barbier.

« J’en veux pour preuve l’implication du Département aux côtés de la CAPI pour favoriser l’implantation du Village de marques ou encore l’expérimentation menée à Villefontaine en matière sociale. Autre engagement fort pour le développement économique local : la progression du chantier du THD ».
Sur l’essentiel du canton, le réseau principal du THD sera achevé d’ici 2021. Le déploiement de la fibre optique s’échelonnera jusqu’en 2024, d’une commune à l’autre, voire d’un quartier à l’autre.
D’ici le premier trimestre 2018, près de 5 000 prises seront rendues raccordables dans les secteurs de Villefontaine et de l’Isle d’Abeau.