Jean-Marc Rochette. Artiste au sommet

Depuis la Bérarde, située au cœur du massif des Écrins, dans la vallée du Vénéon, il a gravi tous les sommets jusqu’à l’accident. Quatre décennies plus tard, les cimes ne cessent de le tourmenter. Par la grâce de sa plume, de son pinceau et de son crayon, il nous en offre une multitude de visages.
Le musée s’arrête sur son œuvre picturale et de bédéiste à travers trois focus : des planches originales de la BD Ailefroide. Altitude 3954, récit autobiographique et saisissant d’ascensions ; des huiles et aquarelles des cimes de l’Oisans, paysages éthérés où le ciel et la roche se mélangent et se fondent dans la lumière ; et enfin une présentation inédite des dessins de sa dernière fiction, Le Loup, une fable écologique qui se situe une fois de plus dans le massif des Écrins, et dans laquelle il dépeint la rencontre improbable d’un berger et d’un loup.
L’exposition, composée de près de cinquante planches originales, d’une série de quinze aquarelles et quatre huiles de grand format, accompagnés de lavis et de nombreuses esquisses, nous transporte dans l’univers contrasté des hauts sommets de l’Oisans. Des archives familiales prolongées par un film documentaire de Jésus Castro-Ortega nous rapprochent au plus près du travail de l’artiste.

Exposition réalisée avec le concours des éditions Casterman.