La mystérieuse bague du dauphin Guigues VIII. Un joyau médiéval

Il ne subsiste que très peu de vestiges du patrimoine matériel des dauphins de Viennois. C’est pourquoi la découverte, par un collectionneur britannique, de la bague de Guigues VIII (1309-1333), dauphin de Viennois et comte d’Albon, est tout à la fois une surprise et un évènement. Si les spécialistes s’interrogent encore sur son origine, le bijou ne se présente pas moins comme une réalisation typique du XIVe siècle. La présentation de ce joyau conduit à une lecture historique du Dauphiné médiéval avant qu’il ne soit rattaché au royaume de France en 1349.

Unique dans le patrimoine médiéval dauphinois, cette bague en or fin, sertie d’un camée d’agate au dauphin, porte sur le chaton l’inscription latine GUIGO DALPHINUS VIENNENSIS ET ALBONIS COMES (Guigues dauphin de Viennois et comte d’Albon), tandis que chaque épaule est gravée de la croix pattée. Présentée pour la première fois en France depuis sa redécouverte à Paris dans les années 2010, elle est perçue par les spécialistes comme une pièce rare au sein des collections françaises. Elle est par ailleurs dans un état de conservation remarquable.

Ordonnée autour de la mise en valeur de la bague, l’exposition est nourrie d’objets et d’une iconographie d’époque inédite, riche en couleurs, qui nous renvoient à la vie des princes et des chevaliers au XIVe siècle.