Annexe à l'article Politique du développement durable

Accessibilité des documents

Pour obtenir un document « accessible » (loi handicap 2005), veuillez en faire la demande via notre formulaire de contact.

 

Contact

Conseil général de l’Isère

Direction de l'aménagement des territoires
Service du développement durable
Hôtel du Département
9 rue Jean Bocq
38022 Grenoble

 

Agenda 21

Logo agenda 21 local France

Logo Agenda 21 Isère Conseil général

Quelques chiffres clés

Les combustibles fossiles sont responsables de 60 % des émissions de gaz carbonique.

  • La banquise du Pôle Nord s'est réduite de 40 % durant les périodes d'été et d'automne des dernières décennies.
  • Plus d'1 milliard d'individus sont menacés, dans leurs moyens de subsistance, par la désertification.

 

Politique du développement durable

Epuisement des ressources naturelles, accroissement de la pauvreté et de la précarité, dégradation des solidarités locales… Les conséquences de nos modes de vie se font désormais sentir partout dans le monde et en Isère aussi. Face à l’urgence, le Conseil général, dès 2001, a décidé de mettre en œuvre un nouveau modèle de développement responsable pour mieux protéger l’environnement, lutter contre les inégalités sociales et favoriser une économie durable et partagée. Le détail de la politique développement durable du Conseil général de l’Isère.

L’Agenda 21, un outil de développement durable, territorial et local, porteur de l’action départementale

 

Contexte et enjeux
Orientations stratégique et actions Agenda 21

 

Contexte et enjeux

L’engagement du conseil général pour un développement durable en Isère

Epuisement des ressources naturelles, accroissement de la pauvreté et de la précarité, dégradation des solidarités locales… Les conséquences de nos modes de vie se font désormais sentir partout dans le monde et en Isère aussi. Face à l’urgence, le Conseil général, dès 2001, a décidé de mettre en œuvre un nouveau modèle de développement responsable pour mieux protéger l’environnement, lutter contre les inégalités sociales et favoriser une économie durable et partagée.

Avec un budget de plus d’1,3 milliard d’euros, le Conseil général intervient dans tous les domaines de la vie quotidienne. Conscient de l’enjeu essentiel du développement durable pour l’avenir de l’Isère, il a choisi de l’intégrer dans toutes ses politiques publiques et d’engager la réalisation d’un agenda 21 en décembre 2006.

Véritable programme d’actions pour le 21e siècle, en référence au document ratifié en 1992 au Sommet de Rio par 180 pays, avec 38 engagements concrets, cette démarche contribue à un développement plus équitable et plus solidaire, plus respectueux de l’environnement et économiquement plus efficace.

« Ce qu’il faut faire pour le 21ème siècle »

Ce programme d’actions permet de concilier les trois principes de développement durable sur un territoire, en équilibrant dans tout projet la rationalité économique, l’équité sociale et la préservation de l’environnement. 

L’Agenda 21 isérois, actualisé en 2010, est labellisé « Agenda 21 local de France »  par le ministère du développement durable. Le Conseil général élabore depuis 2009  un Plan Climat Energie départemental, volet énergie-climat de l’Agenda 21.

L’Agenda 21 énonce 38 engagements concrets dont la réalisation est suivie dans le rapport annuel développement durable présenté préalablement au débat d’orientations budgétaires au mois de  novembre chaque année.  

 

Orientations stratégique et actions agenda 21


Trouvez pour chacune des 8 orientations le bilan des actions extrait du Rapport Développement Durable 2012.

1. L’exemplarité du Conseil général en matière d’éco-responsabilité

Il s’agit de présenter l’évolution des pratiques professionnelles et de l’organisation, les actions expérimentales menées dans différentes directions permettant au Département de progresser vers un comportement éco-responsable. Développer le bois comme une énergie renouvelable.

 

2. Le Département agit pour et avec ses partenaires 

Les partenaires et les territoires sont incités à adopter des comportements plus responsables. La plupart des directions et des services départementaux entreprennent des actions concrètes et mesurables en lien direct avec leurs interlocuteurs : les collèges, les établissements médico-sociaux, les collectivités iséroises ou à l’étranger, les organisateurs de manifestations culturelles. Mieux se nourrir et réduire les déchets constituent des thèmes privilégiés.  

 

3. Vivre ensemble en prévenant la précarisation sociale et les discriminations      

La question du genre et celle des publics sensibles ou fragilisés constitue le fil conducteur des actions menées par le Département : informer, sensibiliser, prévenir et lutter contre toute forme de discrimination sont les axes de travail. Les directions concernées sont celles en relation avec l’humain. Si la parole, l’accompagnement et le dialogue sont les outils privilégiés, les aides directes comme le Fonds Solidarité Logement apportent également des réponses efficaces à des situations d’urgence. 

4. La promotion d’une dynamique collective pour un habitat durable pour tous

Parce que chaque Isérois a droit a un logement durable et économe, le Département agit concrètement auprès de des populations sensibles (âgées ou handicapées) pour améliorer les logements. Son action s’adresse également aux collectivités en proposant une démarche d’accompagnement dans leur création de projets urbains. 

 

 

5. L’encouragement des pratiques de déplacement vers des mobilités douces et alternatives

Face aux limites économiques et techniques qui s’imposent à l’accroissement de l’offre de transport collectif, le Département fait le choix de développer une politique globale de gestion des déplacements. Cette offre globale inclue donc désormais les mobilités alternatives, douces ainsi que la mobilité automobile partagée. Il poursuit également ses efforts d’amélioration des performances du transport collectif en renforçant le réseau de "voie spécialisée partagée" sur autoroute. 

 

6. Le soutien à l’évolution des pratiques économiques pour un développement local de qualité

Que ce soit dans l’assiette, dans la construction bois et le choix énergétique, dans le loisir ou dans le cadre professionnel, le Département œuvre pour que l’Isérois puise ses ressources au plus près de son lieu de consommation : le recours à des filières courtes ou locales d’approvisionnement est promu et encouragé. 

 

7. L’organisation de la gestion des espaces et des activités pour préserver les milieux naturels et les ressources pour lutter contre la fragilisation des ressources et des milieux naturels isérois.

Le Département mène une politique volontariste qui vise, sur le long terme, à préserver les équilibres nécessaires à un cadre de vie harmonieux en Isère.

 

8. Les actions pour la préservation du climat et de l’énergie

Volet transversal et complémentaire de l’Agenda 21, ce nouveau plan va fixer des objectifs de réduction des gaz à effets de serre et déterminer des actions d’économies d’énergie ainsi que d’atténuation des effets du changement climatique.

​​​​​​

Vous aussi,
partagez cette page !

Partager sur Facebook (Nouvelle fenêtre) Partager sur Twitter (Nouvelle fenêtre)

Services permanents du Conseil général de l'Isère