Carte mobilité inclusion (CMI) - invalidité ou priorité

La carte mobilité inclusion (CMI) a pour but d'attester que vous êtes en situation de handicap ou en perte d'autonomie. Elle facilite votre vie quotidienne et vous permet de bénéficier de certains avantages (avantages fiscaux, dans les transports, dans les files d’attentes…). La CMI est accordée sous conditions et comporte la mention invalidité ou la mention priorité en fonction de la nature et de l’importance de vos difficultés.

 

 

Qu’est-ce que la carte mobilité inclusion ?

 

La CMI remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement.

 

La CMI est produite par l'Imprimerie nationale, avec le même niveau de sécurité que la carte nationale d'identité ou le passeport, au format d'une carte de crédit. Equipée d'un flash code qui rassemble tous les droits du bénéficiaire, elle est unique et infalsifiable.

 

Les droits qui sont attachés à la CMI restent inchangés par rapport aux anciennes cartes, tout comme les critères d'attribution.

 

A noter : Les personnes qui possèdent déjà une carte d'invalidité, de priorité ou de stationnement pourront continuer à les utiliser jusqu'à leur fin de validité. Inutile donc de faire une demande de remplacement de ces cartes qui resteront valables jusqu'au 31 décembre 2026 !

 

 

A quoi sert la carte mobilité inclusion « invalidité » ou « priorité » ?

 

La CMI invalidité permet d’avoir :

  • une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente, ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public (pour vous et la personne qui vous accompagne),
  • une priorité dans les files d’attente des lieux publics (pour vous et la personne qui vous accompagne),
  • des avantages fiscaux, sous certaines conditions :  
      • une demi-part supplémentaire dans le calcul de l’impôt sur le revenu,
      • exonération de la taxe d’habitation, de la redevance audiovisuelle…,
  • des réductions accordées, sous certaines conditions, et des aides diverses en matière d’accessibilité dans les transports (RATP, SNCF, Air France…),
  • des avantages tarifaires éventuels auprès de certains prestataires de loisirs culturels ou sportifs. 

 

 

La CMI invalidité peut être accompagnée d'une mention :

  • besoin d'accompagnement s'il est nécessaire que vous soyez accompagné dans vos déplacements,
  • besoin d'accompagnement cécité si votre vision centrale est inférieure à 1/20e de la normale.

 

 

La CMI priorité permet d’avoir :
  • une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente, ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public,
  • une priorité dans les files d’attente des lieux publics

 

A noter : Seules les mentions « invalidité » et « priorité pour personnes handicapées » ne sont pas cumulables. Mais une même personne peut bénéficier de 2 mentions, si elle remplit les conditions d’attribution de la CMI stationnement. Elle peut donc avoir une CMI avec des mentions :

  • « invalidité » et « stationnement pour personnes handicapées »
  • « priorité » et « stationnement pour personnes handicapées »

Elle recevra alors 2 cartes.

 

 

Qui peut bénéficier de cette carte mobilité inclusion ?

 

La CMI invalidité est attribuée par la CDAPH à toute personne ayant :

  • un taux d’incapacité permanente égal ou supérieur à 80%,
  • ou une pension d’invalidité de la sécurité sociale classée en troisième catégorie
  • ou une APA classée en GIR 1 ou 2 pour les personnes âgées bénéficiaires

 

La CMI priorité est attribuée à toute personne atteinte d’une incapacité inférieure à 80% mais rendant la station debout pénible.

 

 

Comment faire une demande de carte mobilité inclusion ?

 

Pour faire une demande de CMI, vous devez remplir le « dossier de demande pour personne handicapée » (sauf les demandeurs ou bénéficiaires de l’APA, voir ci- dessous).

 

Le dossier est constitué de 2 parties :

  • une partie administrative
  • un certificat médical à faire remplir par votre médecin traitant.

Vous pouvez télécharger le dossier ci-dessous.

Il est possible de retirer ce dossier auprès des services autonomie du Département ou à la Maison Départementale de l’Autonomie.

Une fois rempli, vous devez déposer votre dossier auprès du service autonomie de votre territoire.

 

Les personnes âgées bénéficiaires ou en cours de demande d’APA :

peuvent faire une demande de CMI par le biais du « formulaire simplifié de demande de CMI bénéficiaires ou demandeurs APA » ou par simple courrier auprès de leur service autonomie.

Cette procédure évite de remplir le dossier de demande pour personne handicapée.

Cependant en fonction de la situation de la personne âgée, des éléments complémentaires pourront être demandés par le service autonomie.

768-1024 321-767