Collège Lucie Aubrac Géants - Travaux au 30 août

 

Suite à l'incendie volontaire qui a touché le collège Lucie Aubrac de Grenoble dans la nuit du 10 au 11 juin 2017, les collégiens et l'équipe éducative sont accueillis depuis la rentrée 2017-2018 dans les locaux du collège Lucie Aubrac Géants (ancien collège des Saules).

Avec l'ensemble de la communauté éducative, le Département travaille désormais à l'avenir de l'établissement et des collégiens accueillis.

 

02/07/2018 - Localisation de la reconstruction

la_020718_presentation-projet2.jpg

Jean-Pierre Barbier, Président du Département, et Catherine Simon, Vice-présidente en charge des collèges, ont rencontré la communauté éducative du collège Lucie Aubrac pour présenter les grandes lignes du projet de reconstruction de l’établissement.

 

En lien avec la Ville de Grenoble et Grenoble-Alpes Métropole, le Département a travaillé depuis mars au choix de l’emplacement pour la reconstruction du collège. La réflexion a été guidée par les résultats de l’enquête menée à l’automne et par le projet de renouvellement urbain du quartier (porté par la Métropole).

 
Un nouveau collège dans le quartier

Le collège sera reconstruit sur une parcelle située au nord du parc Jean Verlhac, bordée par l’avenue de La Bruyère, ce qui permettra au projet de répondre aux besoins exprimés par les habitants :

- maintien du collège dans le quartier ;

- sécurisation de l’établissement, renforcée par une accessibilité directe depuis la route ;

- accueil amélioré des élèves, permettant leur épanouissement (espace polyvalent, demi-pension, présence d’un plateau sportif).

 

Le collège reconstruit permettra d’accueillir jusqu’à 500 élèves sur environ 3 800 m2, pour un coût prévisionnel de 14 millions d’euros.

 

 

Le Département a lancé en juin le concours qui permettra de retenir, en début d’année 2019, l’équipe de maîtrise d’œuvre qui sera en charge de la reconstruction. Une attention particulière sera portée sur l’intégration paysagère des équipements : le Département a en effet imposé qu’un architecte-paysagiste soit associé au projet dès son démarrage.

 

Le Département est également attaché à ce que ce nouvel emplacement génère le moins de nuisances possible pour les riverains, tant pendant les travaux qu’après la mise en service du collège.

Enfin, le collège incendié sera déconstruit et les espaces libérés rendus à la Ville de Grenoble.

 
Un projet à préciser avec la contribution de tous

Le Département va désormais s’atteler à préciser le projet : emplacement exact du bâtiment, point d’entrée des élèves, contour de la clôture, traitement paysager, etc.

 

Le Président Jean-Pierre Barbier a rappelé le travail mené depuis juin 2017 en insistant sur la richesse des échanges avec la communauté éducative.

 

Les échanges se poursuivront dans les mois qui viennent pour intégrer au mieux les contributions des futurs usagers de l’établissement et permettre la réussite entière de ce projet pour les élèves, pour les familles, pour le quartier.

 

 « Il est important que les habitants du quartier nous fassent part de tous leurs retours pour préciser et perfectionner le projet. Il est encore temps, c’est maintenant qu’il faut contribuer avant que le projet ne soit trop avancé et bouclé » précise le Président du Département, Jean-Pierre Barbier.

 

 

01/03/2018 - Présentation des résultats de la consultation

la-010318_presentation-resultats.jpg

Le Président Jean-Pierre Barbier est venu le 1er mars à la rencontre de la communauté éducative du collège Lucie Aubrac pour partager les résultats de la consultation menée à l'automne auprès de tous les habitants du quartier de la Villeneuve.

 

Une réussite en termes de participation

 

Après 6 semaines d'enquête, près de 2 500 questionnaires ont été retournés au Département, dont 2 137 exploitables, soit 40% de répondants.

Jean-Pierre Barbier a une nouvelle fois remercié les personnes présentes pour leur implication dans ce travail et rappelé le souhait du Département de connaître l'avis majoritaire des habitants avant toute décision concernant le collège.

Il a également remercié les jeunes qui ont silloné le quartier à l'automne pour assurer cette réussite.

 

Les grands enseignements de l'enquête

Rester dans le quartier, disposer d’équipements de loisir, et avoir un site mieux protégé sont les grandes demandes des habitants du quartier de la Villeneuve.

Premier enseignement : la volonté de maintenir le collège dans le quartier de la Villeneuve : seuls 14% des répondants souhaitent voir le nouveau collège construit en dehors du quartier. La majorité des habitants souhaite un maintien du collège au même emplacement (56%) que ce soit à partir de la structure existante, ou avec une reconstruction totale du bâtiment.

Les habitants sont très attachés au collège dans la Villeneuve mais demandent des équipements supplémentaires pour améliorer l’accueil des élèves et leur épanouissement. Ainsi, 53% des répondants sollicitent une salle polyvalente pour la pratique d’activités culturelles, 50% des terrains de sport extérieurs dans l’enceinte du collège, et 65% veulent qu’une cantine soit encore présente dans l’établissement.

De fortes attentes émanent aussi en matière de sécurité, qui est la première préoccupation des habitants du quartier, qui estiment aussi à 73% comme « très important » que le collège soit « protégé ». Les répondants expriment une adhésion globale à l’ensemble des dispositifs de sécurité proposés. En effet, 87% des répondants réclament un système d’alarme, 77% le renforcement des accès extérieurs par des grilles et portails, 66% une présence humaine permanente jour et nuit, et 64% des systèmes de vidéoprotection aux abords extérieurs du collège.

 

Vous pouvez également accéder aux résultats détaillés en cliquant ici.

 

Un pré-projet en juin 2018

 

A partir des résultats de cette consultation, le Département va désormais élaborer un projet de reconstruction du nouveau collège, qui sera présenté en juin 2018 aux habitants.

La collectivité va ainsi étudier les différentes options de reconstruction et l'implantation précise du collège qui permettront de répondre au mieux aux attentes exprimées dans l’enquête (installations de loisir, facilités d'accès et mesures de protection).

Ce travail se fera en lien avec les partenaires du quartier et les autres collectivités, dont la participation conditionne la réussite de ce projet de reconstruction.

 

« Grâce aux résultats de l’enquête, nous savons maintenant ce que veulent les habitants du quartier, c’est un cadre de travail préalable indispensable. Nous allons maintenant démarrer une nouvelle phase de préparation du projet de reconstruction. Nous y travaillons déjà dans le but de présenter ce pré-projet aux habitants du quartier en juin et pour l’affiner ensemble » explique le Président du Département, Jean-Pierre Barbier.

 

 

13/11/2017 - L'enquête commence, donnez votre avis !

la-flyer-enquete.jpg

Après les 3 rencontres qui ont permis de co-construire le questionnaire, place maintenant au temps de la consultation.

A partir de cette semaine du 13 novembre 2017, les questionnaires seront envoyés dans les boites postales de l’ensemble des habitants concernés, qui auront jusqu’au 17 décembre 2017 pour s’exprimer sur ce qu’ils souhaitent pour le futur collège.

 

Dès cette semaine des enquêteurs se présenteront aussi au domicile de chacun pour aider si besoin à remplir cette enquête et s’assurer que le plus grand nombre puisse s’exprimer.

Les enquêteurs seront également présents sur le marché et certains jours dans les centres de santé du quartier.

 

Vous pourrez remettre le questionnaire aux enquêteurs qui viendront à votre rencontre chez vous ou le déposer dans l’un des lieux de dépôt du quartier :

- au Service local de solidarité du Département (Galerie des Baladins, 28 avenue de l’Europe),

- à la Maison des Habitants Le Patio (97 Galerie de l’Arlequin),

- à la Maison des Habitants Les Baladins (31 place des Géants),

- au collège Lucie Aubrac Géants (ancien collège des Saules).

 

Si vous ne recevez pas le questionnaire à votre domicile ou n’avez pas de visite d’un enquêteur, il est possible de retirer un questionnaire dans l’un de ces lieux.

 

Et après ?

 

De nouvelles rencontres seront organisées en début d’année 2018 pour restituer les résultats et échanger avec l’ensemble du quartier sur le futur du collège Lucie Aubrac.

 

 

10/10/2017 - Une dernière rencontre pour ajuster le questionnaire

Après les temps d’échange des 11 et 26 septembre, le Président Jean-Pierre Barbier a une troisième fois réuni les acteurs impliqués dans les réflexions sur l’avenir du collège le 10 octobre dernier.

 

Cette nouvelle réunion de travail a permis d’affiner le contenu des questions et de valider des modalités de diffusion de l’enquête qui permettront au plus grand nombre d’habitants de se prononcer.

 

Avec le soutien de l’Ifop, le Département va désormais travailler à intégrer les remarques formulées lors des 3 réunions pour aboutir à un questionnaire finalisé. Il distribué à partir de la mi-novembre aux habitants du quartier, par voie postale et via des enquêteurs qui iront à leur rencontre.

 

la-calendrier-consultation-v2.jpg

 

26/09/2017 - La co-construction de la consultation continue

la-article-prepa-concertation-2609.jpg

Le Président Jean-Pierre Barbier est venu à la rencontre des acteurs du collège et du quartier le 26 septembre, pour poursuivre le travail de préparation de la consultation engagé le 11 septembre.

Les parents d’élèves et habitants du quartier étaient invités à réagir sur une première version des questions possibles et ont pu faire part de leurs propositions. Le démarrage de l’enquête aura lieu d’ici le début du mois de novembre.

 

Un questionnaire co-construit en 3 étapes

Le 11 septembre dernier, l’Ifop avait présenté la méthode d’administration du questionnaire et les grandes thématiques abordées, pour recueillir le ressenti et les suggestions du groupe de travail.

Ce 26 septembre, une première version du questionnaire a été présentée aux acteurs impliqués dans les réflexions qui permettront de décider de l’avenir du collège (parents d’élèves, équipes pédagogiques et de direction du collège, Education nationale, unions de quartier et élus locaux).

 

Durant la rencontre, les participants ont pu faire part de leurs remarques pour modifier les questions, en proposer des nouvelles et adapter la formulation des réponses proposées.

Cette co-construction sera parachevée lors d’une 3ème réunion, début octobre, pour aboutir à un questionnaire partagé par tous et prêt à l’envoi.

 

Une méthodologie adaptée pour plus de réponses

A la demande des habitants, le Département a modifié la méthode d’enquête dans le but de maximiser le taux de réponses : en complément de l’envoi postal des questionnaires, des enquêteurs porteront le questionnaire en porte-à-porte.

Recrutés dans le quartier ou à proximité, ils auront pour mission d’aller à la rencontre des habitants à leur domicile et seront formés par l’Ifop en amont.

 

L’envoi du questionnaire par voie postale et les premières tournées d’enquêteurs devraient démarrer au début du mois de novembre. La date de retour des questionnaires est fixée à la fin de l’année.

 

Jean-Pierre Barbier a rappelé que de nouvelles rencontres seront organisées en début d’année 2018 pour restituer les résultats et échanger avec l’ensemble du quartier sur ce qui ressortira de l’enquête.

 

 

« Cette consultation a pour objectif de donner la parole aux habitants et de définir ensemble quel sera l’avenir du collège. Je veux donner au plus grand nombre les moyens d’y participer et de s’exprimer. Nous allons ainsi procéder avec des enquêteurs qui iront à la rencontre des habitants. Et nous élaborons actuellement un questionnaire en groupe, avec une vraie co-construction, ce qui est très rare, voire du jamais vu. » insiste Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

 

11/09/2017 - Préparation de la concertation pour l'avenir du collège

dt-college-lucie-aubrac-concertation-12-sept-2_-_copie.jpg

 

Après la rentrée scolaire effectuée sans accroc au collège rénové Lucie Aubrac Géants, le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, a lancé le 11 septembre la préparation de la concertation relative à l’avenir du collège Lucie Aubrac.

Cette phase de consultation s’étendra jusqu’en mars 2018 afin de donner la parole à tous les habitants du quartier et de définir de manière concertée quel sera l’avenir du collège.

 

Le Département propose de co-construire le questionnaire

Avec le même format, que les réunions estivales de suivi, qui ont parfaitement fonctionné pour partager l’information et faire remonter les avis, le Président du Département a réuni parents d’élèves, équipes pédagogiques et de direction du collège, Education nationale, unions de quartier et élus locaux pour amorcer le travail de réalisation du questionnaire.

 

Durant cette première réunion, les participants ont été amenés à travailler sur la méthode d’administration du questionnaire et sur les grandes thématiques qui seront abordées.

Sur la base des premiers échanges avec les acteurs présents, des propositions de questions seront prochainement soumises à ce groupe de travail. Un dernier aller/retour en octobre permettra d’affiner le questionnaire avant qu’il ne soit diffusé.

 

Pour accompagner la démarche, le Département a retenu l’institut d’études Ifop, qui aidera notamment à la rédaction du questionnaire et au dépouillement des résultats, faisant ainsi bénéficier de son expérience en matière d’enquêtes publiques.

 
Un calendrier de concertation pour une décision au 1er trimestre 2018

Après la crise de l’incendie en juin et l’urgence de la rénovation cet été, débute le temps de la concertation sur l’avenir du collège, qui va s’étendre sur une période suffisamment large pour permettre à chacun de réfléchir et s’exprimer sur le sujet, sans hâte ni pression.

La date butoir de retour des questionnaires est fixée à la fin de l’année. S’ensuivra une phase de restitution des résultats et d’échanges avec l’ensemble du quartier à l’occasion de réunions publiques, en début d’année 2018.

 

« J’avais promis que nous travaillerions en concertation et c’est le cas. Nous démarrons cette phase en construisant ensemble le questionnaire qui servira de base à la consultation. Nous cherchons les manières de faire participer le plus grand nombre de personnes. Cette solution pour le collège je veux qu’elle soit co-construite et partagée. » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département

 

 

concertationla-calendrier.jpg

 

30/08/2017 - Lucie Aubrac Géants : la rentrée aura bien lieu lundi 4 septembre

 

Après 6 semaines de travaux intenses, la livraison du collège rénové « Lucie Aubrac Géants » aura lieu d’ici la fin de semaine. Conformément aux délais annoncés, la réhabilitation du site s’est déroulée en urgence sur l’été pour une remise en service temporaire dès le lundi 4 septembre prochain.

 

Elèves ainsi qu’équipes pédagogiques et de direction pourront faire leur rentrée dans de bonnes conditions. Le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, était présent à cette occasion.

 

Le défi d’un timing impossible réussi : après la décision du 29 juin de faire la rentrée 2017 à l’ancien collège des Saules renommé « Lucie Aubrac Géants », les entreprises retenues pour les travaux ont travaillé d’arrache-pied pour terminer le chantier comme prévu, à quelques jours de la rentrée scolaire.

 

En cette fin de semaine ont lieu les ultimes finitions : installation des préaux, pose des équipements sur le plateau sportif, réglage du Wi-Fi, et nettoyage général du chantier pour finir.

 

C’est une rénovation temporaire afin d’offrir de bonnes conditions d’études, en toute sécurité, aux 350 élèves et professeurs pendant une période de deux à trois ans.

 

« Il y a moins de trois mois, le collège Lucie Aubrac brûlait et nous ne savions pas encore comment accueillir les élèves. Aujourd’hui, alors que nous sommes encore en août, nous allons réussir, grâce à l’exceptionnelle mobilisation de tous, à faire la rentrée des élèves sur un même site, à proximité de chez eux, et dans le timing de la rentrée nationale.
Je veux remercier les entreprises qui ont travaillé d’arrache-pied en période estivale, l’Education nationale ainsi que les services du Département et saluer la compréhension des parents d’élèves et des familles. Place à la rentrée scolaire maintenant, dès lundi !
» insiste Jean-Pierre Barbier, Président du Département.
Collège Lucie Aubrac Géants - Travaux au 30 août
Jean-Pierre Barbier, entouré de Martine Saint-Aman (principale du collège, à gauche) et Viviane Henry (Directrice académique, à droite)
 

24/08/2017 - La rentrée approche au collège Lucie Aubrac Géants

lag-couv2408.jpg

Jeudi 24 août, le Département est venu présenter le résultat de six semaines de travaux au collège Lucie Aubrac Géants. La rencontre a aussi permis de préciser les conditions de rentrée des élèves, dès le lundi 4 septembre, dans le collège rénové.

 

Le challenge était de taille : rénover le collège Lucie Aubrac Géants en 6 à 7 semaines pour assurer l'arrivée des équipes administratives puis des élèves dans des locaux adaptés dès la rentrée. Ce challenge est en passe d'être relevé.

 

Sur une surface totale de plus de 4 200 m², les sols ont été refaits à neuf, les murs repeints, les faux-plafonds remis en état. Les câblages électrique et informatique ont été entièrement reconstitués, les éclairages changés et les systèmes d'alerte et de sécurité du site remis en fonctionnement.

En extérieur, le revêtement de la cour et du plateau sportif ont été repris, des sanitaires complémentaires ont été installés et un nouvel accès a été percé au nord du site, bientôt accompagné de la signalétique nécessaire.

 

Les travaux se poursuivront jusqu'au 2 septembre pour équiper les salles de classe en mobilier et installer les derniers équipements nécessaires au fonctionnement du collège : tableaux dans les classes, équipements téléphoniques, matériel informatique.

Au-delà, les services du Département resteront en alerte pour corriger les dysfonctionnements qui seraient observés.

 

L'équipe de direction du collège a précisé que la rentrée 2017-2018 sera échelonnée, à commencer par les élèves de 6ème le lundi 4 septembre, puis les niveaux suivants.

Chaque soir de cette première semaine, les parents d'élèves auront la possibilité de visiter l'établissement dans son ensemble.

 

Le Département a ensuite rappelé l'engagement du Président Jean-Pierre Barbier de mener, à l'automne, une large concertation auprès de tous les habitants de la Villeneuve sur la question de l'avenir du collège Lucie Aubrac Arlequin.

A la mi-septembre, la première étape de cette concertation sera la diffusion d'un questionnaire envoyé à l’ensemble des habitants. Le Département, appuyé par ses partenaires locaux, organisera également des temps d'échange ayant lieu à la Villeneuve et à proximité.

 

En conclusion, il a été rappelé que toutes les hypothèses sont aujourd'hui ouvertes et qu'aucune décision ne sera prise pour l’avenir à long terme du collège sans cette nécessaire concertation.

 

 

10/08/2017 - 1 mois de travaux et des résultats

la-illustration-article1108.jpg

Jeudi 10 août, le Département est venu présenter à tous les acteurs l’état d’avancement des travaux de rénovation du collège Lucie Aubrac Géants. L’activité permanente sur le chantier depuis 1 mois permet d’entrevoir l'entrée des élèves et de la communauté éducative, comme prévu, dès le 4 septembre.

 

Depuis le démarrage des travaux le 12 juillet dernier, les entreprises intervenant sur le chantier de rénovation s’activent pour assurer le respect du planning et relever le challenge d’une rénovation complètement terminée avant l’arrivée de l’administration puis des élèves pour la rentrée prochaine.

Le suivi quotidien du chantier par les services du Département permet de constater le bon avancement des travaux, dans les locaux et sur les espaces extérieurs.

 

Après un pic au début du mois d’août, 50 à 60 personnes sont encore présentes pour poursuivre les opérations de remise en état du site. Les résultats de ce mois de travail sont visibles :

- le câblage électrique est terminé,

- 90% des plafonds sont en place et les luminaires sont en cours d’installation,

- plus de 85% des peintures sont réalisées.

 

A l’extérieur, l’enrobé du plateau sportif est réalisé, les opérations de traçage et l’installation des équipements sportifs sont à venir.

Le nouvel accès a été créé et la signalétique du collège sera mise en place d’ici 15 jours.

A partir de la semaine prochaine, les espaces verts, patios et terrasses seront nettoyés et les premiers éléments de mobilier seront installés dans les bureaux de l’administration.

 

 

 

20/07/2017 - Le chantier en pleine activité et dans les temps

 

17-07-20_-_la-geants-plan-du-site.jpg

 

Après 8 jours de travaux, les services du Département sont venus présenter les opérations réalisées depuis le 29 juin dernier, qui ont permis le démarrage des travaux dès le 12 juillet, conformément au calendrier établi.

 

La réhabilitation des niveaux 1 et 2 du bâtiment a démarré : les travaux sont en cours dans les salles, couloirs et escaliers. Trois zones de chantier sont identifiées et les travaux y sont réalisés simultanément.

 

A ce jour, une trentaine de personnes interviennent sur ce chantier (peintres, menuisiers, électriciens ,etc.). Au plus fort des travaux, début août, 70 à 75 personnes interviendront en même temps.

95% des plafonds ont été déposés, la protection des murs et plafond est en partie réalisée, permettant les premiers travaux de peinture et d’électricité.

 

Ces travaux vont se poursuivre la semaine prochaine, qui marquera également le début des travaux de réfection du plateau sportif et de création du nouvel accès au collège prévu pour les élèves au nord du site.

 

Parallèlement sont menées les opérations qui permettront de relier le collège au réseaux téléphoniques et très haut débit, pour permettre notamment la poursuite du plan numérique dans lequel le collège s’est inscrit en 2016.

 

 

 

12/07/2017 - Début des travaux au collège Lucie Aubrac Géants

Après la décision du 29 juin de faire la rentrée 2017 à l’ancien collège des Saules, les travaux ont débuté dès le mercredi 12 juillet conformément à l’engagement de calendrier du Département.

L’entreprise en charge de ce chantier a prévu un plan de travail intense pour une fin prévisionnelle du chantier d’ici fin août afin de faire la rentrée dans de bonnes conditions. Le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, était présent le 12 juillet pour s’assurer du bon démarrage du chantier.

 

Une remise en état temporaire de l’ancien collège

Après avoir sélectionné l’entreprise de travaux publics en un temps record grâce une procédure accélérée d’urgence, le Département a donné l’autorisation de débuter les travaux le 12 juillet, suite à une première réunion de chantier organisée dès le 11 juillet.

 

Les travaux consistent en une remise en état des 1er et 2ème étages du collège en condamnant le rez-de-chaussée, la capacité des locaux étant supérieure au nombre d’élèves de Lucie Aubrac (360 élèves scolarisés en 2016/2017). Les travaux portent essentiellement sur la rénovation des sols, murs, et plafonds. Seront aussi installés de nouveaux matériels pédagogiques (chaises, tables, etc.)

 

Afin de faciliter l’entrée des élèves depuis le quartier de la Villeneuve, une nouvelle entrée piétonne sera créée côté parc accédant directement au collège.

 

Le chantier devrait durer sur une période de 6 à 7 semaines pour être en mesure de livrer le bâtiment rénové pour la rentrée.

 

Cette rénovation sera temporaire afin d’offrir de bonnes conditions d’études, en toute sécurité, aux élèves et professeurs pendant une période de deux à trois ans.

 

« Moins de deux semaines après la décision, les travaux commencent déjà au collège. Nous tenons notre timing d’urgence et allons tout faire pour faire la rentrée dans les temps. Nous y travaillons d’arrache-pied en cette période estivale. » affirment Jean-Pierre Barbier, Président du Département, et Evelyne Michaud Vice-présidente chargée des collèges et des équipements scolaires.

 

Pendant la période des travaux, pour faciliter la dénomination de ce site réhabilité, l’ancien collège des Saules portera le nom de « Lucie Aubrac Géants ».

 

29/06/2017 - Concertation avec l'Education nationale et les représentants des parents d'éléves

 

Jeudi 29 juin à la suite de la réunion de concertation avec les parents d'élèves, le Département, en lien avec l’Éducation nationale, a retenu l’option de l’ancien collège des Saules pour accueillir l’ensemble des collégiens de Lucie Aubrac sur un même site à la rentrée 2017

 

Il a été décidé d’un commun accord de retenir l’ancien collège des Saules considéré comme étant le plus à même de garantir la continuité du projet pédagogique.

Ce site présente en effet plusieurs avantages dont une très forte proximité géographique avec le quartier de la Villeneuve facilitant les déplacements des collégiens et ne cassant pas les liens pédagogiques avec les acteurs du quartier.

 
RÉHABILITER LE COLLÈGE LUCIE AUBRAC GÉANTS POUR LA RENTRÉE 2017-2018

Le Département va s’atteler à la réhabilitation temporaire de l’ancien collège, en lançant les procédures administratives de manière accélérée et les travaux dès que possible.

 

Une enveloppe budgétaire dédiée à cette réhabilitation a été votée en séance publique du Conseil départemental le vendredi 30 juin.

 
UNE CONCERTATION EN SEPTEMBRE POUR L’AVENIR DU COLLÈGE AUBRAC ARLEQUIN

En septembre aura lieu une concertation plus large sur la question de la reconstruction du collège Lucie Aubrac Arlequin.
Cette période a été retenue à la demande des parents d’élèves et de l’équipe pédagogique afin de pouvoir compter sur davantage de présents qu’en période estivale.

La concertation se fera :

  • à travers un questionnaire envoyé à l’ensemble des habitants du quartier
  • et par différentes réunions ayant lieu à la Villeneuve ou à proximité.

A l’issue de cette concertation, sera prise une décision concernant le collège Lucie Aubrac, à l’horizon de la fin d'année 2017.

 

Aucune décision ne sera prise pour l’avenir à long terme du collège
sans cette concertation avec les habitants du quartier
rien n’est donc aujourd’hui acté à ce sujet.

 

« Nous avons fait face dans l’urgence de la situation en trouvant des solutions temporaires pour cette fin d’année ainsi que pour la rentrée. Il était important de conserver les élèves sur un même site en septembre et nous tenons cet engagement. Nous nous attelons à ce chantier dès maintenant ! Je veux remercier tous les acteurs pour leur patience et leur dévouement, nous devons rester solidaires et continuer de travailler à la recherche d’une solution sur le long terme pour le collège. » a affirmé Jean-Pierre Barbier, président du Département.

 

16/06/2017 - Rencontre avec les acteurs engagés dans la gestion de l'après-incendie

 

Vendredi 16 juin, Jean-Pierre Barbier a rencontré les différents acteurs engagés dans la gestion de l'après incendie du collège Lucie Aubrac, réunis à l'ESPE, l'Ecole supérieure de professorat et de l'éducation, qui hébergeait tous les élèves depuis le 14 juin.

 

Après avoir salué la mobilisation des parents, des personnels du collège, du Rectorat et du Département, Jean-Pierre Barbier a assuré que :
 

"Tous les élèves seront regroupés sur un même site à la rentrée de septembre"

 

PLUSIEURS SOLUTIONS SONT À L'ÉTUDE

Plusieurs solutions de sites sont actuellement à l’étude pour la rentrée de septembre :

  • Collège Edouard Vaillant à Saint-Martin-d'Hères
  • Ancien collège des Saules d'Eybens, après une remise en service remporaire ou l'installation de bâtiments modulaires.
  • Site de l’ESPE, avec installation de modulaires.

 

11/06/2017 -  Incendie criminel du collège Lucie Aubrac

Pour Jean-Pierre Barbier, président du Département, qui s’est rendu sur place il faut condamner très fermement ces jeunes qui brulent leur éducation.

« Je suis choqué par de tels actes de violence, par ce vandalisme contre l’éducation, cette mise à sac de lieux de vie. Les jeunes, qui s’en sont pris au collège, piétinent tous les efforts qui ont pu être fait pour en faire de véritables citoyens intégrés à notre société. Ils ruinent toutes les bonnes volontés. Ce sont de véritables criminels.
Heureusement, aucune victime n’est à déplorer. Mais, au-delà, le symbole d’un incendie de collège est terrible.

Il faut durement sanctionner les auteurs de ces actes, sans demi-mesure. J’en appelle au Garde des Sceaux, F. Bayrou, et au Ministre de l’Intérieur, G. Collomb, pour intervenir et tenter de rétablir l’ordre dans la Ville de Grenoble, dont la municipalité a supprimé la vidéosurveillance. Il faut donner des signes en ce début de quinquennat, sinon ce sera l’escalade.

Dans ce contexte, je tiens à saluer l’intervention des pompiers et des forces de l’ordre, qui ont dû faire face à des jeunes acharnés les harcelant à leur arrivée sur site. Tout ce professionnalisme et ce sang froid méritent d’être reconnus et remerciés par tous les Grenoblois et plus largement Isérois.

Il est urgent que chacun comprenne que la sécurité des quartiers doit être l’affaire de tous les citoyens et de tous les parents. De plus, l’éducation des jeunes ne peut relever de la seule responsabilité de l’Education Nationale et des collectivités ».

 

college-aubrac-incendie-1.jpg

college-aubrac-incendie-2.jpg

college-aubrac-incendie-3.jpg

 

 

Poser une question