recrutement ehpad

Directeur

Type de mission

CDI

Description de la mission

LE CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE VOIRON RECRUTE EN INTERNE OU EXTERNE POUR SON EHPAD UN(E) DIRECTEUR(TRICE) (H/F)

Sous l’autorité du directeur du CCAS, le directeur de l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes « La Tourmaline » dirige un lieu de vie permanent accueillant des personnes âgées dépendantes dont 50 en Unité Générale et 10 en Unité Psycho Gériatrique. Il exerce la responsabilité de l’encadrement administratif, financier et technique. Il encadre et manage l'ensemble des personnels. Il travaille en lien étroit avec le médecin coordonnateur pour garantir les interventions médicales.

Le directeur est responsable du fonctionnement et de la continuité de service.

Il élabore, anime et coordonne le projet institutionnel. Il garantit les conditions d’une vie citoyenne aux résidents, dans le respect des  « Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance » et « de la Laïcité ». Il est garant de l’application des principes de la « Philosophie de l'Humanitude ».

Enjeux :

– En relation avec le médecin coordonnateur, garantir la qualité et la sécurité des soins aux résidents, leur accompagnement et prise en soins en lien avec les familles.

– S’inscrire dans la poursuite de la mise en œuvre des bonnes pratiques (cf.ANESM) en collaboration avec l'équipe de direction (médecin coordonnateur, cadre de santé, psychologue et responsable d’hôtellerie).

– Poursuivre la démarche d’évaluation et d’amélioration de la qualité par la conduite d’évaluations internes et externes.

Missions :

Placé sous l’autorité du directeur du CCAS, en lien avec le Président, Vice-Président du CCAS et l’Adjointe aux seniors, les missions générales du directeur de l'EHPAD La TOURMALINE s’inscrivent dans les valeurs de l’établissement, du service public, des politiques sociales et médico-sociales et dans une démarche de santé publique.

– Il participe aux conseils d’administration et, en concertation avec le directeur du CCAS et le responsable budgétaire, il gère les relations contractuelles avec les autorités de tarification et de contrôle.

– Responsable légal de l’établissement, il doit veiller :

  • A l’animation de l’équipe de direction (médecin coordonnateur, cadre de santé, psychologue, responsable hôtelier, assistante de direction).
  • A la définition et à la mise en œuvre le projet d’établissement en lien avec l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental de l’Isère et adapté aux orientations de la collectivité, aux règles législatives, au public accueilli, au territoire géographique et aux moyens financiers, humains et techniques disponibles,
  • Accueillir les résidents et piloter leur accompagnement médico-social dans le respect de la philosophie de l’humanitude,
  • Gestion de l’organisation technique et logistique de l’établissement,
  • Management des équipes pluridisciplinaires de 46 ETP soit 50 agents,
  • Gestion administrative, législative et financière de la structure,
  • Développement et participation aux réseaux professionnels du secteur,
  • Au développement d’une politique d’évaluation continue des bonnes pratiques professionnelles et d’amélioration continue de la qualité des prestations (médicales, soignantes, hôtelières, d’animation, administratives, logistiques, techniques et de sécurité).
  • A la coordination des différents intervenants extérieurs (professionnels de santé, services sociaux…)
  • La permanence et la continuité des prises en charge (soins..)
  • A Promouvoir une politique de bientraitance et prévenir la maltraitance grâce aux formations et à l’humanitude du personnel,
  • À l’inscription de l'établissement dans le paysage gérontologique par son intégration dans un tissu social, médico-social et sanitaire permettant une prise en charge globale et coordonnée des résidents. Il impulse une politique de communication et valorise l’image de l’établissement auprès des partenaires internes et externes.
  • À la mise en œuvre d’une politique stratégique et opérationnelle de gestion des moyens humains et financiers de l’établissement pour répondre aux besoins des résidents et aux demandes des autorités de tarification et de contrôle.

Il devra préparer la négociation d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) et s’inscrire dans la réforme tarifaire (EPRD).

Il élabore, négocie et suit les budgets ; négocie les contrats dans le cadre des marchés publics.

Autorité hiérarchique administrative sur l’ensemble des personnels, médicaux et non-médicaux, dans le respect des règles déontologiques ou professionnelles qui s’imposent aux professions de santé, il est garant en collaboration avec l’équipe de direction, de la cohérence institutionnelle, de la cohésion des équipes, de la compréhension des enjeux internes et externes de l’établissement et de la qualité du dialogue social.

  • Suivi des plannings de présence des personnels, dans un souci constant d’efficience des moyens humains,
  • Préparation et particiation à l’animation des instances contribuant à la gouvernance de l’équipement (conseil de la vie sociale, conseil administration du CCAS…)
  • A Assurer le partenariat technique de l’établissement avec l’ARS, le département et les autres EHPAD du territoire,
  • A Analyser les besoins des personnes accueillies,
  • Réaliser le diagnostic de de l’établissement,
  • À la garantie des droits individuels et collectifs des personnes accueillies. Il anime le Conseil de vie sociale.
  • À la prévention des risques liés à la santé inhérents à la vulnérabilité des résidents, au maintien de leurs capacités dans les actes de la vie quotidienne, à l'accompagnement de la situation de dépendance par un accompagnement personnalisé et à la qualité de l’accompagnement en fin de vie, et ce, en lien étroit avec le médecin coordonnateur.

Le directeur est le responsable légal de l'établissement et doit assurer la sécurité et l'organisation de l’établissement.

  • Garantir la qualité et la sécurité des soins aux résidents en relation avec le médecin coordonnateur
  • Répartir et coordonner les activités en fonction des contraintes de service,
  • Animer et coordonner des équipes de cultures professionnelles différentes,
  • Promouvoir une identité professionnelle et un langage communs,
  • Repérer et prévenir les situations d’usure professionnelle.

Compétence souhaitées

Profil :

Obligation réglementaire de qualification : Qualification de niveau I (bac +5), Master en gérontologie ou équivalence.

– Diplômes requis : CAFDES, CAFDE,CAFERUIS, Diplôme de cadre de santé, Master en gérontologie.

– Expérience professionnelle dans le soin indispensable au préalable à l'obtention du diplôme requis.

– Capacité à manager une équipe pluridisciplinaire, piloter des projets

– Connaissance du cadre réglementaire des EHPAD,

– Connaissance :

* des règles de médicalisation et de tarification

* de la grille AGGIR, du PATHOS...

* budgétaire (M22)

* comptabilité publique

*des règles de sécurité incendie et sanitaires

– Intérêt majeur pour les personnes âgées et leur accompagnement

– Qualités relationnelles et d’écoute

– Autonomie, sens de l’organisation et rigueur de gestion

– Discrétion professionnelle

– Grande disponibilité

Caractéristiques du poste :

Type de contrat : poste permanent de catégorie A 

Temps de travail : 100 %

Rémunération : Catégorie A,  Régime indemnitaire,  Allocation vacances, Complément indemnitaire annuel.

Autres : Tickets restaurants, Prévoyance, participation mutuelle labellisée, association du personnel.

Lieu de travail : Voiron

– Adaptation aux évolutions législatives et contraintes réglementaires

– Rigueur budgétaire

 Gestion des multiples sollicitations concomitantes et les prioriser

- Conditions d’exercice : horaires avec amplitudes variable en fonction des obligations de service.

Lieu de la mission

VOIRON

Envoyez votre CV et lettre de motivation à :

CCAS VOIRON