Espace naturel sensible du Marais de Vieille Morte

Constitué de boisements humides et marécages, plusieurs sources émergent sur ce site. Elles alimentent un réseau de petits chenaux et de pièces d’eau qui favorisent le maintien et le développement d’une faune et d’une flore caractéristique des milieux humides. On y trouve notamment le sonneur à ventre jaune et le triton alpestre, la musaraigne aquatique et la rousserolle verderolle. Le site est également chargé d’histoire avec la présence de différentes ruines datant de plusieurs siècles.