Budget 2023 du Département : un budget volontariste de près de 1,6 milliard d'euros

 

Les 8 et 9 décembre 2022, Jean-Pierre Barbier, Président du Département, a présenté à l’assemblée départementale le 2ème budget du nouveau mandat de sa Majorité « Pour l’Isère ». Ce budget prévisionnel 2023 fait face à la crise énergétique et à ses impacts. Il permettra au Département d’assurer toutes ses compétences en matière de solidarités, envers les plus fragiles, en leur consacrant près de 58 % de son budget de fonctionnement mais aussi de tenir ses engagements pour soutenir les familles, en maintenant par exemple la cantine à 2 euros dans les collèges. Son très haut budget d’investissement, le 3ème plus élevé de l’histoire de la collectivité, est aussi un message fort de soutien à l’Isère, pour favoriser son économie et son attractivité.

 


« Après la crise sanitaire, la guerre en Ukraine, avec la crise des énergies et la hausse des denrées alimentaires qui en découlent... Nous vivons une époque d’incertitudes, anxiogène, que la surmédiatisation de notre société exacerbe malheureusement. Le Département n’est pas exempt des conséquences de ces crises. Notre budget de fonctionnement augmente de 3,5 % pour faire face aux hausses des énergies, du carburant, des denrées alimentaires dans les cantines scolaires... Mais nous avons les reins solides. Notre gestion budgétaire est sérieuse.


Non seulement le Département continuera d’être aux côtés des plus fragiles, mais il tiendra ses engagements en faveur du pouvoir d’achat des familles avec le maintien de la cantine à 2 euros dans les collèges, avec la carte Tattoo gratuite, qui donne 60 € de réduction pour une inscription à une activité culturelle ou sportive à l’année. Nous faisons également le choix de l’investissement, dans nos projets, et en soutien des communes et intercommunalités dans leurs projets. Le Département est le premier partenaire des territoires, et dans cette crise, nous continuerons d’être à leurs côtés, aux côtés des Isérois. Seule la solidarité permettra à l’Isère de sortir de cette crise et de maintenir le dynamisme qui la caractérise », affirme Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

 

 

Soutenir le dynamisme isérois avec une politique d'investissement forte et volontaire

Pour soutenir le dynamisme de l’Isère et répondre aux enjeux de demain, le Département poursuit ses chantiers et vient en soutien des communes et intercommunalités pour leurs travaux, en présentant un des budgets d’investissement les plus élevés de son histoire, avec 402 M€.

 

Le Département poursuit l’objectif, qu’il s’est fixé depuis 2015, de rénover tous ses bâtiments, en améliorant leurs performances thermiques et leur accessibilité notamment. Il continue de développer le second volet du Plan pluriannuel de rénovation-construction des collèges (PPRC2) qui concernera une quarantaine de collèges. Objectif ? finir de rénover, d’ici à la fin du mandat en 2028, la totalité des 97 collèges isérois. Il continue également la rénovation de ses centres d’entretien routier, de l’Hôtel du Département dont les travaux ont débuté en 2021, et qui permettront en 2023 de diminuer de 45 % ses factures énergétiques et de diviser par 4 ses émissions de gaz à effet de serre.

 

Dans la continuité, le budget d’investissement 2023 permettra de poursuivre le chantier exceptionnel de déploiement de la fibre optique mené par le Département. Objectif : rendre éligible au Très Haut Débit tous les Isérois d’ici à mi-2025, qu’ils soient en ville ou à la campagne, en montagne ou en plaine. En 2023, 42,2 M€ d’investissement y seront consacrés, soit une hausse de 26,8 % afin de construire 100 000 nouvelles prises en 2023, avec l’objectif final d’atteindre les 450 000 prises d’ici à mi-2025. Il s’agit d’un des plus gros chantiers numériques de France (coût total : un demi-milliard d’euros), avec un engagement fort pour assurer demain la cohésion territoriale et lutter contre la fracture numérique, un chantier qui démontre toute sa nécessité avec la généralisation du télétravail.

 

Le Département reste le 1er partenaire des communes et intercommunalités : il entend continuer à accompagner les communes et intercommunalités dans les projets qu’elles mettent en place pour le bien des Isérois, avec le Plan écoles qui a permis aux communes de recevoir 83 M€ de financement pour la rénovation et construction de leurs écoles maternelles et primaires. Il soutient également les projets de rénovation énergétique des bâtiments en bonifiant de 10 % en plus les projets cherchant à atteindre au moins 40 % de baisse sur leurs consommations énergétiques. Au total, ce soutien représente une augmentation de 25 % au budget (soit plus de 50,5 M€).

 

La rénovation du Palais du Parlement du Dauphiné, la création d’un 12ème musée départemental à Vienne, avec le futur musée d’Histoire de Vienne, la création d’un Pôle de conservation des collections départementales sont autant de projets d’investissement, menés par le Département, qui participent de l’attractivité de l’Isère et ont augmenté le budget culture de 11,2 %. Ils représentent une aide et un accompagnement précieux pour les acteurs du tourisme et de la culture. Le Département continue d’ouvrir la culture au plus grand nombre, avec le maintien de la gratuité de ses 11 musées départementaux et le soutien à de très nombreux festivals et événements culturels.

 

Protéger les plus fragiles, accompagner les Isérois tout au long de leur vie

Les missions du Département, chef de file des solidarités, en faveur des solidarités humaines sont les plus importantes qu’il ait à gérer. C’est pourquoi cet accompagnement des Isérois dans toutes les étapes de leur vie, de la petite enfance jusqu’au grand âge, représente un engagement de 684,4 M€, soit près de 58 % de son budget de fonctionnement pour les personnes âgées, personnes en situation de handicap et pour la protection de l’enfance.

 

Le Département ne se contente pas de verser des aides sociales. Il développe la prévention et soutient également des initiatives innovantes pour toujours mieux répondre aux besoins des usagers les plus fragiles : création de postes d’agents dans le secteur protection de l’enfance, soutien à la mise en place d’équipes de soignants en psychiatrie pour accompagner les jeunes, formation au dépistage des violences conjugales et familiales ou encore accompagnement à la parentalité...

 

En matière d’accompagnement des personnes âgées et handicapées, le Département a tiré les leçons de la crise sanitaire. C’est pourquoi il continuera de mettre en place un programme en faveur des établissements hébergeant les personnes âgées et les personnes handicapées, facilitant la rénovation des bâtiments et l’innovation dans les typologies d’accueil, et notamment l’habitat inclusif. Tout en continuant d’insister sur l’importance du Contrat d’engagement réciproque pour les allocataires RSA, le Département a lancé son nouveau Programme Départemental d'Insertion vers l'Emploi (PDI-E).

 

Dans cette crise, l’objectif du Département est aussi de redonner aux familles du pouvoir d’achat. Conformément aux engagements de campagne de la Majorité, le Département a mis en place pour la deuxième année consécutive la cantine au tarif unique de 2 euros dans les 97 collèges publics en Isère, où sont servis 37 500 repas/jour. Un tarif plus bas, même pour les plus petits salaires, pour une même qualité et une même quantité, malgré la hausse des denrées. Le Département poursuit également son engagement du 100 % local ou bio d’ici à 2028 dans les cantines des collèges, afin de soutenir l’agriculture locale et les circuits courts.

 

Cette année, le Département a également lancé la carte Tattoo, gratuite, qui donne accès à 60€ de réduction sur une inscription à l’année à une activité culturelle, artistique ou sportive pour tous les collégiens isérois du public, comme du privé. Un montant auquel la Caf ajoute 45€ pour une activité culturelle ou artistique pour les ménages les plus modestes (de moins de 800 €). Plus de 43 000 collégiens se sont déjà inscrits.

 

Enfin, le Département continue d’amplifier, de manière volontariste, son dispositif Isère Santé en faveur de l’installation des médecins, des dentistes et des infirmiers en Isère. Ce dispositif, axé d’abord vers les médecins a permis l’installation de 92 nouveaux médecins depuis 2017 en Isère. La collectivité poursuit le financement des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles, des pôles de santé et des centres de santé pluridisciplinaires, afin de donner à tous les Isérois un meilleur accès aux soins, quel que soit leur lieu de vie.

 

Renforcer la sécurité des Isérois

La sécurité des Isérois est au cœur des préoccupations du Département dans l’ensemble des politiques qu’il élabore. C’est la raison pour laquelle il poursuit la modernisation et la sécurisation des 4 680 km de routes départementales (dont 1000 km à plus de 800 m d’altitude) en s’engageant à doubler le réseau d’aménagements cyclables. Il participe au réaménagement de l’A480 et du Rondeau pour rendre accessible la Métropole à tous les Isérois, il sécurise les RD 1075 et 519 notamment. Ses investissements en faveur de la sécurité routière et la sécurisation des zones accidentogènes permettent au Département de repasser progressivement son réseau à 90km/h. De manière générale, il prévoit d’engager plus de 103 millions d’euros dans l’entretien et l’aménagement des voies routières en 2023.

 

Le Département est le 1er financeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Isère (SDIS 38), qu’il soutient à hauteur de plus de 57 M€, soit une hausse de 5,22 % pour que les casernes puissent faire face
à la hausse des coûts du carburant, des énergies, à la revalorisation des salaires. Le Département participe également, à la protection des populations contre les risques naturels et technologiques. Il s'engage pour cela dans la sécurisation des berges du Drac et de l’Isère et la lutte contre les inondations. Il accompagne également les collectivités en matière d’assainissement et d’alimentation en eau potable. Il soutient aussi le déploiement de la vidéo-protection dans les collèges, les exploitations agricoles et l’espace public à la demande des communes, afin d’aider les forces de l’ordre dans l’exercice de leur fonction.

 

Protéger l'environnement à travers toutes les politiques

Le Département s’engage constamment en faveur de la protection de l’environnement et de la transition écologique à travers toutes ses politiques depuis 2015. C’est pourquoi il en fait l’une des priorités de son action, à travers sa Stratégie Air Climat Energie (SACE). Si la Majorité a réussi son pari d’abaisser à plus de 4 % les gaz à effet de serre de la collectivité durant le premier mandat, l’objectif fixé pour ce deuxième mandat est d’atteindre d’ici à 2028 une diminution de 10 % de ces émissions. Elle a ainsi lancé sa politique 1 arbre, 1 habitant, qui consistera à planter plus d’un million d’arbres en Isère. L’augmentation de 47 % de ce budget en 2023 permet de concrétiser ses ambitions.

 

Le Département soutient également 145 Espaces naturels sensibles (ENS) en Isère. En moyenne, la collectivité finance les visites d’ENS de plus de 30 000 élèves par an et 15 000 personnes participent aux animations nature gratuites, organisées par le Département durant la période estivale (de mai à octobre) pour sensibiliser à la protection de l’environnement.

 

Consultez le Rapport du Budget Primitif 2023

 

Rapport synthétique du Budget 2023

 

 

Les Budgets en détail


Découvrez le budget 2022.

Découvrez le budget 2021.

Découvrez le budget 2020.

Découvrez le budget 2019.