Routes et trafics

Le Département investit pour la qualité des infrastructures routières de l'Isère afin d'améliorer vos conditions de déplacement.

 

Ses priorités : votre sécurité et la fluidification de vos déplacements routiers.

 

Le Département contribue à la qualité de vie en Isère et à l'attractivité du territoire en améliorant les itinéraires structurants : axe de Bièvre, accès à l'Oisans, liaison Bourgoin-Vienne, accès Trièves-PACA

Il intervient principalement au niveau des axes majeurs desservant les grands pôles économiques et touristiques. Une attention particulière est portée à l'aménagement des axes routiers du Nord-Isère pour structurer le potentiel économique du secteur, mais aussi aux dessertes des stations de montagne.

Il accompagne l'amélioration du réseau national : A480-Rondeau, A7 demi diffuseur-Vienne.

 

Sécurité et surveillance, signaler un problème

Les routes départementales sont classées en 5 catégories : R1+, R1, R2, R3, R4.
Pour les routes R1+ et R1, une surveillance est assurée 1 fois par semaine.
Pour les autres, une visite de surveillance est effectuée 2 fois par mois au minimum.

Si vous souhaitez signaler un obstacle sur la chaussée vous devez contacter la gendarmerie : 17

 

Vous informer sur les conditions de circulation ?

Pour vous informer en temps réel sur les conditions de circulation (état du trafic, des chaussées en hiver, embouteillages...) rendez-vous sur le site www.itinisere.fr
ou appelez le 0 820 08 38 38 (0,12€/min + prix appel).

 

Connaissance des trafics

Afin d’avoir une bonne connaissance du trafic routier et de son évolution, le Département de l’Isère analyse les données issues :

  • des stations de comptage permanent qui recensent le trafic 24h/24 365 jours par an placées sur les axes principaux,
  • des comptages ponctuels réalisés plus ou moins fréquemment en fonction de l’importance des voies.

Ces comptages sont répertoriés dans la carte des trafics téléchargeable ci-après qui indique les Trafics Moyens Journaliers Annuels (TMJA) sur les routes départementales mais aussi sur les autoroutes et voies rapides urbaines du Département.

 

 

Transfert de la compétence Route à la Métropole grenobloise

En application de la loi MAPTAM, le Département a transféré en 2017 à la Métropole les routes départementales de l’agglomération grenobloise et les moyens y afférant.

PPBE : Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement des infrastructures de transports terrestres relevant de la compétence du Département de l'Isère

Le Département de l’Isère a établi un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) sur son réseau routier conformément aux articles L572-1 à 11 et R 572-1 à 11 du code de l’Environnement. Ce document a été mis à disposition du public du 18 janvier au 17 mars. Il a été de nouveau consultable du 24 juin au 29 juin 2020 compte tenu de la situation d’urgence sanitaire et conformément à l'ordonnance N°2020-306 du 25 mars 2020.

 

La commission permanente de l'assemblée départementale du 25 septembre 2020 a approuvé le PPBE.

 

Le PPBE : un diagnostic, un bilan et des actions à réaliser

 

La directive européenne relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement impose l’élaboration de cartes stratégiques du bruit, et à partir de ce diagnostic, de plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE). L’objectif est de protéger la population et les établissements scolaires ou de santé des nuisances sonores excessives, de prévenir de nouvelles situations de gêne sonore et de préserver les zones de calme.

L’ambition de cette directive est de garantir une information des populations sur leur niveau d’exposition sonore et sur les actions prévues pour réduire cette nuisance.

Conformément aux exigences réglementaires, le PPBE dresse un diagnostic sur le réseau routier concerné et un bilan des actions réalisées par le Département depuis 10 ans dans sa lutte contre le bruit des infrastructures routières dont il a la responsabilité (2008-2018).  Enfin il recense une liste d’actions préventives et curatives permettant de réduire l’exposition sonore des isérois sur la période 2018–2023.

 

  • Cartographie interactive via le site de la préfecture de l'Isère :

Itinisère

Mis en place par le Département, le site www.itinisere.fr vous informe sur les conditions de circulation du département.

Abonnez-vous !

Vous pouvez vous abonner aux services d’information et recevoir des SMS sur votre portable en cas de perturbations rencontrées sur votre trajet.

www.itinisere.fr vous propose toute l'information relative à la circulation sur le réseau routier départemental, à savoir :

  • Conditions de circulation aux périodes de pointe du matin et du soir sur l'agglomération grenobloise,
  • Conditions de circulation en période hivernale (sur routes départementales, accès stations et cols,…),
  • Conditions de circulation dans les secteurs touristiques (bouchons, ralentissements, etc…) lors des grandes migrations saisonnières,
  • Les prévisions week-end publiées le jeudi (chantiers, état des cols, manifestations sportives,…),
  • Les prévisions de travaux pour la semaine à venir publiées le vendredi,
  • Les flashs spéciaux pour tout événement particulier.


Itinisère est une première en France par son caractère à la fois multimodal (route et transport) et interurbain.


Le Poste de Contrôle multimodal
Le PC recueille en permanence et en temps réel les informations transmises par les caméras, les détecteurs installés tout au long du réseau routier et les GPS embarqués dans les cars. Ce système permet des calculs d’itinéraires en temps réel au plus près de la réalité de terrain.

 

Circuler en hiver - Le Plan de viabilité hivernale

Le Département met en place chaque hiver, entre le 15 novembre et le 15 mars de l'année suivante, un plan de viabilité hivernale adapté au réseau routier départemental. Les opérations de viabilité hivernale consistent à assurer le traitement contre la neige et le verglas des routes départementales. Un budget moyen annuel, hors frais de personnel, de 9 millions d'euros y sont consacrés.

Pour être efficace, le plan de viabilité hivernale mis en place par le Département repose sur 4 principes :

  1.  la hiérarchisation du réseau
  2.  la définition des conditions de circulation
  3.  un engagement de résultats sur un niveau de service pour chaque type de routes
  4.  une veille permanente.

Pour en savoir plus, consultez ce document de présentation
https://www.isere.fr/sites/default/files/presentation-viabilite-hivernale-isere.pdf

Une stratégie globale en faveur de la pratique cyclable / un plan d'actions

La pratique cyclable a beaucoup évolué ces dernières années, boostée par les préoccupations environnementales ou liées à la santé publique, à l’essor du vélo à assistance électrique (VAE) et plus récemment la crise sanitaire. Les déplacements à vélo pour les besoins du quotidien, que ce soit pour se rendre à son travail ou à l’école, se sont renforcés parallèlement au développement des pratiques sportives, de loisirs et touristiques.

Pour faciliter, sécuriser et encourager les différentes pratiques cyclables de manière cohérente et globale, le Département a formalisé en 2020 sa stratégie opérationnelle en faveur de la pratique cyclable en Isère.
Elle se décline autour de six axes :

  • développer les infrastructures  pour les cycles ;
  • mettre en œuvre des services  pour accompagner la pratique ;
  • accompagner les changements de comportement;
  • favoriser la pratique sportive ;
  • positionner l’Isère comme une « terre de vélo » pour le tourisme ;
  • promouvoir « l’Isère terre de vélo » par de grands évènements.

Elle s’inscrit en cohérence avec la Stratégie Air Climat Energie adoptée par l’Assemblée départementale en novembre 2018, le développement de l’usage du vélo pour les déplacements utilitaires et de loisir étant une des alternatives à l’utilisation individuelle de la voiture. Les orientations proposées sont également en adéquation avec la Loi d’Orientation des Mobilités adoptée en décembre 2019.

Cette démarche implique une coordination forte entre les différents acteurs compétents (communes, intercommunalités, Région, acteurs touristiques, associatifs…).

 

Développer les infrastructures pour les cycles


Le Département réalise des aménagements cyclables sur son réseau routier : bandes ou pistes cyclables, voies vertes, accotements revêtus. Sur 4 680 km de routes départementales, 10 % du réseau dispose déjà d’aménagements sécurisés pour les cyclistes et 5 voies vertes ont été aménagées (par le Département en lien avec les intercommunalités).

 

Citons plusieurs réalisations :

  • ­la véloroute ViaRhôna : 38 km entre le pont de Groslée et le pont de Sault-Brénaz et 25 km entre le pont de Lagnieu et le pont de Loyettes - La ViaRhôna
  • ­la Véloroute V63 permettant de relier Pontcharra à Romans-sur-Isère
  • ­la réalisation de la Via Chartreuse sur 12 km - Actualité la Via Chartreuse
  • ­la sécurisation de la RD1091 en rive gauche du lac du Chambon pour une utilisation saisonnière par les cyclistes sur 5,3 km - La Via Chambon
  • ­la voie verte de la rive Est du Lac de Paladru sur 14 km - La voie verte du lac de Paladru

 

Les études se poursuivent ou vont être lancées pour de nouveaux projets :

  • l’aménagement de la Via Rhôna sur les communes de Chavanoz, Anthon et Villette d’Anthon ;
  • la véloroute V63 : étude de l’itinéraire définitif de 40 km entre Villard-Bonnot et la Savoie dont l’aménagement du franchissement de l’Isère entre la Terrasse et Tencin ;
  • l’aménagement de 17,6 km de bandes cyclables dans le cadre du projet de sécurisation de la RD 1075 entre le col du Fau et le col de la Croix Haute ;
  • l’amélioration de la sécurité dans les tunnels en particulier pour les cyclistes :

    • dans le tunnel des Commères (RD1091) sur 400 m - Tunnel des Commères
    • dans le tunnel des Ecouges (RD35) sur 490 m - Tunnel des Ecouges
    • étude pour l’équipement des tunnels de moins de 300 m.

 

De même, les réflexions engagées avec d’autres collectivités se poursuivent pour traiter les problématiques liées aux franchissements de l’Isère, du Rhône (Lagnieu/Condrieu), des voies ferrées, autoroutes et RD à fort trafic, notamment dans le Grésivaudan (A41) et dans le Voironnais (A48).

Le Département a également identifié 21 cols et montées remarquables qu’il a balisés tous les kilomètres soit sur 290 km.

 

L’ambition du Département est d’aller plus loin en faveur des mobilités douces et d’augmenter le linéaire de voies vertes et d’aménagements cyclables pour offrir un maillage fin, desservir les sites d’intérêt majeur (équipements publics, zones d’activités, pôles touristiques...) et sécuriser tous les types de pratique. C’est pourquoi, il a lancé en 2021, un appel à manifestation d’intérêt permettant de recenser les besoins avec l’objectif d’accélérer et de démultiplier les effets de la politique cyclable du Département de l’Isère en accompagnant les communes, les intercommunalités et les syndicats aménageurs ayant un ou des projets en faveur des vélos.

Le 17 mars 2022, la déclinaison de la feuille de route départementale en matière d’infrastructures, et en particulier les suites données à l’Appel à Manifestation d’Intérêt en faveur des cycles (AMI), a été adoptée par l’Assemblée départementale. Le 24 juin dernier, un règlement d’aides pour les projets cyclables et des critères d’éligibilité ont été votés par les élus. Celui-ci a vocation à s’appliquer à l’ensemble des projets (ceux déposés dans le cadre de l’AMI et ceux portés à connaissance du Département a posteriori) et à se substituer aux différents dispositifs d’aide existants pour les projets cyclables au sein du Département. Il vise donc à constituer une aide pérenne et lisible pour les collectivités iséroises.

 

Contact : Le maître d'ouvrage doit adresser son dossier au service "aménagement" de la Direction Territoriale dont il dépend. Contactez la Maison du Département la plus proche de chez vous.

 

Dans cette logique, sera élaboré une charte des aménagements cyclables  qui servira de référence à tous les maîtres d’ouvrage afin d’assurer la sécurité des usagers et une cohérence d’ensemble. Les associations et fédérations de cyclistes seront associées à sa rédaction.

 

 

Les chiffres clés

5 millions d'euros en 2022 par le Département de l’Isère aux aménagements cyclables (contre 1,5 millions d’euros dans les autres départements),
500 kms d’aménagements cyclables

 

Mettre en œuvre des services  pour accompagner la pratique

Le Département a initié la mise en place de plusieurs services facilitant l’usage du vélo :

  • une communication renforcée et améliorée à destination des cyclistes : mode vélo dans le calculateur Itinisère, signalétique des circuits, brochures d’information ;
  • le stationnement  des vélos dans tous les bâtiments départementaux (Maisons du Département, musées, collèges…) et des bonifications pour les projets de pôles d’échanges et parkings de covoiturage soutenus financièrement par le Département ;
  • l’accompagnement au déploiement de services de location VAE avec la mobilisation des acteurs touristiques et de la filière VAE dans la construction, par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Isère Attractivité, d’une offre de location de VAE/VTTAE et la mise en place de 6 journées d’accompagnement des hébergeurs au déploiement d’une offre de location de VAE par le syndicat des Moniteurs Cyclistes Français.

 

Favoriser la pratique sportive

La pratique cyclable sportive est soutenue par le Département à travers :

  • un accompagnement technique et financier du CD38 auprès des territoires qui souhaitent développer une offre VTT dans le cadre du schéma départemental des sports de nature.
  • la promotion du vélo en Isère, notamment par l’accompagnement  financier des projets de développement des comités départementaux de cyclotourisme et cyclisme et des associations de cyclisme ou des événements sportifs privés comme l’Alpes Isère Tour, le Derby de Chamrousse, etc.
  • l’organisation par le Département d’événements gratuits : les Echappées Iséroises ; les boucles cyclo dans le cadre de la Fête du Vélo – A Bicyclette ou de l’Alpes Isère Tour.
  • une valorisation de l’offre vélo iséroise grâce au site et à l’application Isère Outdoor ou téléchargeable sur App Strore et Google Play.
En savoir plus sur le sport pour tous en Isère

 

Faire de l’Isère une Terre de vélo et la promouvoir par de grands évènements

Afin de renforcer l’attractivité touristique de l’Isère et développer l’utilisation du vélo comme moyens de déplacement touristique clé sur le territoire, plusieurs actions engagées seront pérennisées, portées par le Département et/ou Isère Attractivité :

  • la valorisation des 21 boucles jalonnées du Département
  • la proposition de parcours « Vélo & fromages » initié par l’ADF (Assemblée des Départements de France)
  • une démarche visant à inciter les hébergeurs et les commerçants à s’engager dans une démarche d’accueil, distinguée par le label « Accueil Vélo ». En 2021, le nombre de sites labellisés est passé de 119 à 148 le long des voies vertes ViaRhôna et V63 et autour des 21 boucles balisées par le Département de l’Isère.
  • la réalisation d’un schéma de structuration et de développement de la pratique touristique du VAE en Isère et son plan de déploiement (2018-2019).
  • le développement et la valorisation de 18 itinéraires « phares » VAE loisirs et VTTAE découverte.
  • la participation aux Assises Nationales du VAE en 2021.
  • la mise en place d’évènements grand public liés à la pratique cyclable complémentaires au Tour de France (par exemple, arrivée d’une étape du Paris Nice, Critérium du Dauphiné, Alpes Isère Tour ; Fête du vélo – A Bicyclette organisé par le Département).

 

Pour aller plus loin, le Département soutient plusieurs démarches pour :

  • favoriser le tourisme de proximité en vélo par l’aménagement d’infrastructure
  • cartographier les services proposés aux cyclotouristes sur les sites touristiques et les offices du tourisme et identifier les améliorations à apporter
  • développer les expériences « à vélo » commercialisable sur la plateforme Evasion ISHERE, plateforme de courts séjours en Isère
  • développer les produits multi-activités : bike and boat, vélo et eaux vives, vélo et gastronomie,
  • soutenir la vocation tourisme des voies vertes et notamment de la V63
  • accompagner l’aménagement des points services vélos dans les gares et offices de tourisme et le jalonnement des itinéraires des gares vers les sites touristiques
En savoir plus sur le sport pour tous en Isère

 

Référentiel départemental des aménagements de sécurité routière

 

Le Référentiel des aménagements de sécurité routière a été voté le 14 décembre 2018 par le Conseil départemental de l’Isère. Ce document technique énonce des principes d’aménagement à mettre en œuvre à l’échelle départementale. Il s’appuie sur la hiérarchisation routière, dont la carte est jointe en annexe, car certains choix d’aménagement dépendent du niveau de service appliqué.

6 thématiques y sont abordées, qui correspondent à celles rencontrées de façon récurrente pour la sécurisation du réseau routier : traitement des obstacles latéraux, séparation des flux et modes doux, dispositifs ralentisseurs, traversées piétonnes, vitesse, signalisation horizontale et verticale.

 

Le Référentiel doit désormais constituer un cadre et un guide pour tout projet d’aménagement mené sur route départementale, par le Maître d’Ouvrage « Département de l’Isère » ou par toute autre collectivité.

 

Respecter le référentiel départemental des aménagements de sécurité routière vous permettra d’accéder à la validation technique et à l’accompagnement financier du Département.

 

 

Charte de circulation pour les engins agricoles

La charte d'aménagement et de fonctionnement pour la circulation des engins agricoles a été signée le 6 février 2018 par le Département, aux côtés de 5 partenaires : Entrepreneurs Des Territoires Isère (professionnels de travaux agricoles, forestiers et ruraux), Association des Maires de l’Isère, Association des Maires Ruraux de l’Isère, Chambre Départementale d’Agriculture de l’Isère et Fédération Départementale des Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole.

 

Elle vise à développer de bons réflexes en faveur des engins agricoles et forestiers qui empruntent les routes iséroises, afin que, demain, les aménagements routiers neufs soient toujours compatibles avec les contraintes de passage de ces professions. Les maîtres d'ouvrage et les maîtres d'oeuvre sont invités à utiliser ce document et à suivre ses préconisations pour les réalisations routières, en choisissant notamment des géométries adaptées.

 

 

 

Le projet européen SaMBA

Le Département de l’Isère s’engage dans un projet partenarial impliquant 5 pays européens sur « l’espace alpin bas carbone » : le projet SaMBA

 

Une mobilité durable dans l’Espace Alpin

La région alpine se définit par ses paysages caractéristiques, sa grande biodiversité et ses écosystèmes sensibles, ce qui en fait un environnement naturel unique où vivent plus de 14 millions d’habitants à travers huit pays. Cet espace alpin est confronté à des défis environnementaux croissants tels que l’augmentation de la pollution atmosphérique notamment. Des réponses politiques sont nécessaires pour préserver cet environnement.
Dans le projet SaMBA, 13 partenaires de 5 pays (Italie, France, Autriche, Slovénie et Allemagne) étudient la question du niveau élevé de dépendance de la population à l’égard de la voiture particulière, et notamment le déséquilibre existant entre les options de transport alternatif et les besoins de mobilité des personnes, avec l’objectif d’accroitre l’utilisation des modes de transport plus durables.

Ainsi, le projet SaMBA élaborera et testera des politiques de tarification et de récompenses destinées à inciter les usagers à changer leurs comportements en matière de mobilité. Un outil sera développé pour permettre aux autorités de planification des transports publics de mesurer l’impact de ces politiques sur la mobilité. En réunissant des partenaires de cinq pays, le projet portera des propositions concrètes d’harmonisation des politiques dans toute la région alpine.


Objectifs du projet

Accroître la prise de conscience de l’existence de solutions alternatives en matière de mobilité.
La quantité des émissions polluantes dues au trafic peut être réduite en faisant comprendre aux autorités publiques et aux touristes qui visitent la région alpine l’importance des changements de comportement en matière de mobilité. Instaurer des politiques de mobilité basées sur des principes de récompense et de tarification peut déclencher des changements de comportement conduisant à l’utilisation de modes de transport durable, tels que le covoiturage, le transport en commun, la bicyclette ….


Améliorer les politiques en faveur d’un changement de comportement pour promouvoir une mobilité durable et bas carbone.
Les partenaires de ce projet transnational qui compte notamment des experts en mobilité et des pouvoirs publics, élaboreront des recommandations pour l’instauration de politiques harmonisées en matière de changement de comportement. Le projet SaMBA vise à rassembler des connaissances sur les politiques publiques destinées à faire changer le comportement des usagers dans le domaine des mobilités, à assurer leur réplicabilité et leur acceptabilité à travers l’espace alpin.


Favoriser le changement de comportement vers la mobilité durable au travers de cas pilote.
Le projet SaMBA élaborera un guide d’informations et conseils pratiques sur la manière de faciliter l’instauration de politiques basées sur des principes de tarification et récompenses, en mettant l’accent sur l’efficacité et l’acceptation des solutions de mobilité par les utilisateurs.
En Isère, pour son cas pilote, le Département met en place un projet de ligne de covoiturage dans le Grésivaudan. Les utilisateurs de cette ligne, conducteurs comme passagers seront indemnisés à l’aide de points gagnés pour chaque covoiturage réalisé en tant que conducteur ou passager. A travers la plateforme d’incitation Libravoo (www.libravoo.fr), ils pourront alors convertir leurs points en cadeaux, promotions et réductions auprès des commerces locaux.


Les informations concernant SaMBA et ses avancées sont disponibles sur le site du projet : www.alpine-space.eu/projects/samba/en/about

 

Covoiturage - Autopartage

Mov'ici

Mov'ici est une plateforme régionale de covoiturage. Le Département en est le précurseur et aujourd'hui un partenaire au même titre que les autres départements de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Ses objectifs :

  • Combattre l'engorgement des grandes agglomérations
  • Donner à tous les Isérois, quels que soient leur situation et leur localisation géographique, un véritable accès à la mobilité
  • Préserver l'environnement.

https://movici.auvergnerhonealpes.fr/

 

Covoit.net

Rando, mariage, sortie culturelle… covoit.net est un site collaboratif, sans inscription, qui vous permet d'organiser le covoiturage gratuit sur vos évènements que vous avez programmés.
Renseignez simplement toutes les informations sur le doodle de votre événement (date, heure, lieu, petite description) et envoyez le à tous vos contacts.
Ceux-ci n’auront alors plus qu’à saisir leur trajet et pourront ainsi se mettre plus facilement en relation pour covoiturer ensemble.
 www.covoit.net/isere

Aéroport

L’aéroport international de Grenoble Alpes Isère, propriété du Département de l’Isère, est situé sur la commune de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs
La SEAGI (Société d’Exploitation de l’Aéroport de Grenoble-Isère) filiale de Vinci airports, exploite cette infrastructure pour le compte du Département.
Le trafic est de 346 000 voyageurs par an.
Grenoble Alpes Isère propose plus de 13 destinations en Europe principalement.

Retrouvez toutes les destinations au départ de Grenoble sur www.grenoble-airport.com

 

L’activité aéroportuaire de l'aéroport international de Grenoble-Isère se répartit entre :

  • L’aviation commerciale à vocation touristique, charters des neiges et lignes régulières (essentiellement) à bas coût, en provenance et à destination du Royaume-Uni, de l’Europe du Nord et de l’Est.
  • L'aviation d'affaire, pour les entreprises françaises et étrangères.
  • L’aviation générale qui représente 90% des mouvements : centre de formation d’État et entreprises en lien avec l’aviation (maintenance aéronautique, location d'avions, photos aériennes), aéroclub et école privée professionnelle vols de loisirs.
  • Les commerces (restaurant, presse, boutique de souvenirs), duty free, boutique cadeaux et décoration …