Marinus, photomontages satiriques 1932-1940

Dénonçant avec dérision la terrible réalité politique des années 1930, Marinus Jacob Kjelgaard, dit Marinus, fait du montage photographique son « arme » préférée. Journaliste et photographe danois travaillant à Paris au début du XXe siècle, il intègre le journal hebdomadaire Marianne en 1932. Pendant huit ans, à la manière des dadaïstes, il commente, moque et dénonce l’actualité géopolitique par le biais d’images truquées qui font régulièrement la Une du journal. Adolph Hitler, Benito Mussolini ou encore Édouard Daladier, président français du Conseil, et Joseph Goebbels, ministre de la propagande de l’Allemagne nazie, figurent parmi les personnalités mises en scène dans des photomontages d’une lucidité déroutante et d’un humour incisif.
Avec l’exposition Marinus, photomontages satiriques 1932-1940, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère propose de découvrir un témoignage historique et artistique inestimable qui dépeint de manière insolite la période agitée qui précède la Seconde Guerre mondiale.