Risques - Département de l'Isère

Le Département est impliqué dans la prévention des risques. Il finance le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS : les pompiers départementaux) et l’Institut des risques majeurs.
Le Département informe également sur les sites nucléaires et anime 4 commissions locales d'informations (CLI – Commission Locale d’Information). L'Isère est le Département français qui suit le plus grand nombre de sites nucléaires en France.
Il est enfin un acteur majeur pour la prévention et la gestion des risques d’inondations. Il participe et finance les grands projets du Syndicat Mixtes des Bassins Hydraulique de l’Isère (Symbhi).

 

Symbhi

Le Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère - le Symbhi - a été créé en 2004 pour gérer et traiter le problème des inondations sur les rivières Isère et Romanche.
Ses missions : la protection contre les inondations et la préservation des milieux naturels sur les grandes rivières du bassin de l’Isère en démarrant par les deux grands projets d'aménagement de l’Isère et de la Romanche.
Le projet Isère amont 2012 - 2021
Le projet Romanche 2013 - 2016

Fonctionnement et statuts, gestion et détails des projets, marchés publics, budget, avancement des travaux… Retrouvez toutes les informations concernant le Symbhi sur le site du Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l'Isère.

Risques nucléaires

En France, la sécurité et la sûreté des Installations Nucléaires de Bases (INB) sont strictement encadrées :

  • Le premier acteur de la surveillance nucléaire est l'exploitant lui-même. Il a la responsabilité directe de la sécurité et de la sûreté des installations qu'il exploite.
  • L'exploitant est lui-même contrôlé par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), autorité administrative indépendante, qui au nom l'Etat est chargée d’assurer le contrôle de la sûreté nucléaire et la radioprotection.
  • L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) est l’expert technique public en matière de recherche et d’expertise sur les risques nucléaires et radiologique sur lequel peut s’appuyer l’ASN.

Enfin, les Commissions Locales d'Informations (CLI) organisent la concertation et participent à la diffusion de l’information à l'ensemble des citoyens. Elles constituent, aux côtés de l'ASN et de l'IRSN, le "pilier démocratique" du contrôle de l'activité nucléaire en France.

La loi relative à la transparence et la sécurité en matière nucléaire de juin 2006 (loi TSN), a donné aux Départements un rôle important en matière de suivi des Installations Nucléaires de Bases (INB). Cette mission est assurée par les CLI que le Département préside et anime.

 

Les CLI

Le Département préside et anime 4 CLI - Commissions Locales d'Informations pour cinq sites nucléaires situés en Isère.

Présentation CLI Département

 

La SICN située dans la zone industrielle Iles Cordées à Veurey-Voroize, produisait du combustible nucléaire à partir de l'uranium et usinait de l'uranium métal pour des usages militaires. L'usine a arrêté sa production en 2002. Le site est actuellement en phase finale de démantèlement. La CLI suit les dernières étapes de la vie nucléaire du site.

 

La CLI est une instance légale indépendante, chargée d’une mission générale d'information et de concertation en matière :

  • De sûreté nucléaire
  • De radioprotection
  • D’impact des activités nucléaires sur les personnes et sur l’environnement.

La loi de 13 juin 2006 (loi TSN) relative à la transparence et la Sûreté nucléaire, a donné au Département la responsabilité de la création, de l’organisation et de l’animation des CLI.
Le Décret du 12 mars 2008-Art.12, définit les missions des CLI :

  • La CLI établit un rapport annuel d’activité qui est public
  • La CLI assure une large diffusion de ces travaux auprès du grand public.

 

 

Le SDIS

Le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) est un établissement public, placé sous l’autorité conjointe du Préfet, du maire et du Département. Il fédère les équipes et les moyens des sapeurs-pompiers sur notre territoire.
Il regroupe 824 sapeurs-pompiers professionnels et 4 100 sapeurs-pompiers volontaires, répartis sur 22 centres de secours et 124 casernes.

Le SDIS de l’Isère est classé en 1ère catégorie (classement établi en fonction de l’importance de la population et des effectifs, des contributions et subventions). C’est l’un des plus important de France.
Son Etat-Major est installé à Fontaine. Le centre de formation des sapeurs-pompiers de l'Isère se trouve à La Côte-Saint-André.

 

Les missions du SDIS

  • Prévention, protection et lutte contre les incendies
  • Secours d'urgence aux personnes victimes d'accidents
  • Protection des personnes, des biens et de l’environnement
  • Evaluation des risques de sécurité civile
  • Prévention et lutte contre les risques technologiques et naturels…

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le SDIS

Carte des sites (centres de secours, casernes), activités et statistiques opérationnelles, attestations d’interventions, recrutement des sapeurs-pompiers volontaire…
Rendez-vous sur le site web du Sdis www.sdis38.fr