De l'engagement du Département pour la culture, résulte un réseau dense de musées et de bibliothèques, une attention particulière portée à tous les patrimoines, aux archives, aux questions de mémoire et des droits de l'Homme mais aussi un soutien important à la création artistique et à l'éducation culturelle. Autant de services dont profitent les Isérois et les visiteurs.
Depuis 2015, la politique de coopération internationale est rattachée à la direction de la culture et du patrimoine.

 

 

Lecture publique

La Médiathèque départementale de l’Isère est structurée autour de deux sites départementaux, à Saint-Martin-d’Hères et Bourgoin-Jallieu.
Elle développe la lecture publique auprès de 303 bibliothèques de communes iséroises de moins de 10 000 habitants et s’appuie sur 15 réseaux (composés de Médiathèques Tête de Réseaux et bibliothèques associées) pour structurer le territoire.
Plus de 72.5 % du territoire isérois est maillé par un réseau de lecture publique.

 

La médiathèque départementale est :

  •  Un centre de ressources : fourniture de documents, de matériels d'animation culturelle (expositions, malles thématiques...),
  •  Un centre de formation : formation élémentaire au métier de bibliothécaire, formations techniques, conférences, formations à la demande, présentation de documents,
  •  Un centre d'expertise : diagnostics, suivi des projets de construction, aménagements, informatisation, développement des TIC.

Son offre documentaire (papier et numérique) est constituée de livres, documents cédéroms, DVD et revues, expositions… Elle dispose d'un budget d'acquisition qui permet d’actualiser annuellement ses collections. Plus de 150 000 documents sont prêtés chaque année temporairement aux bibliothèques pour enrichir leurs fonds. Le fonds documentaire de la MDI est constitué de plus de 300 000 documents disponibles au prêt.
Labélisée Bibliothèque Numérique de référence par le Ministère de la Culture, la Médiathèque départementale de l’Isère propose aux Isérois inscrits dans un équipement de lecture publique l’accès gratuit à son offre de ressources en ligne (presse, cinéma, musique, jeunesse, auto formation, etc.).

La Médiathèque départementale développe également une offre de prévention et lutte contre l’illettrisme, avec la mise en place de dispositif tel que le Facile à lire, ou des collections adaptées aux personnes éloignées de la lecture et écriture, et acquiert des collections adaptées à divers handicaps.
Elle développe aussi des actions spécifiques à destination de la petite enfance, notamment auprès des tout-petits, avec la création d’un album jeunesse Les 38 bambins offert par l’intermédiaire des services de Protection Maternelle et Infantile du Département aux nouveaux nés isérois.

 

Plan lecture 2020-2026
Le plan lecture 2020-2026 du Département de l’Isère affirme l’évolution des missions de la Médiathèque départementale autour de 4 axes :

  • coordonner, animer et accompagner les réseaux de lecture publique et les bibliothèques (desserte et fourniture documentaire)
  • développer la culture du numérique et de l’innovation (par l’intermédiaire des bibliothèques de proximité et à l’aide d’outils innovants tels que des salons numériques, expositions, jeux vidéo, ateliers de réalité virtuelle et augmentée, escape game, etc).
  • renforcer les actions en direction des publics prioritaires pour le Département et la médiation culturelle en bibliothèque
  • conforter le rôle de pilotage et de chef de file du Département.
 
 

Patrimoine en Isère

Riche patrimoine que celui de l'Isère !
D'une grande diversité et d'une qualité appréciable, il est de longue date l'objet d'une attention toute particulière de la part du Département  qui conduit une politique de connaissance, de restauration et de mise en valeur que l'on dit parmi les plus significatives de France.

 

L'inventaire du patrimoine départemental

Depuis 1992, le Département soucieux de la préservation et de la valorisation de son patrimoine a entrepris une vaste opération d'inventaires qui à terme couvrira l'ensemble de son territoire. La finalité de cette opération, qui a déjà concerné 274 communes est avant tout culturelle. Travail de recherche et d'identification du patrimoine, cet inventaire est aussi un outil d'aide à la décision pour les collectivités et les propriétaires.
En savoir plus sur l'inventaire du patrimoine départemental.

 

Le label « Patrimoine en Isère »

En créant le label « Patrimoine en Isère » en 2007, le Département a mis en place une distinction qui permet de reconnaître les édifices dont la valeur patrimoniale présente un intérêt départemental.
Le Label offre aux propriétaires - particuliers ou collectivités - des outils de valorisation de leur patrimoine à des fins culturelles comme touristiques.
En savoir plus sur le label "patrimoine en Isère"

 

Les interventions archéologiques

L'attention accordée aux sites archéologiques de l'Isère témoigne de l'attachement du Département à préserver, mettre en valeur les sites et encourager la recherche archéologique. Fouilles programmées, expertises ou conseils, interventions urgentes, études ponctuelles ou recherches thématiques approfondies, les archéologues du Département s'intéressent aussi bien aux vestiges enfouis qu'aux éléments bâtis.
En savoir plus sur les interventions archéologiques

 

La protection des objets

La conservation et la protection du patrimoine mobilier est aussi au cœur de la politique du Département. Objets publics ou privés, civils ou religieux, domestiques ou industriels, prestigieux ou modestes, tous sont considérés avec la même attention, dans une démarche globale, dictée en premier lieu par la volonté de maintenir ce patrimoine en place plutôt que de le mettre dans les musées.
En savoir plus sur la protection des objets

 

Valoriser le patrimoine

Le patrimoine ne vaut d'être sauvegardé que pour être offert aux publics les plus divers. C'est pourquoi le Département met tout en œuvre pour favoriser l'accès des isérois aux musées et multiplie les évènements qui permettent à tous où qu'ils se trouvent de découvrir le patrimoine départemental.
Musées, bibliothèques, châteaux, friches industrielles, sites archéologiques ou halles se prêtent ainsi volontiers à l'accueil de spectacles et deviennent alors de véritables lieux de rencontres et d'échanges.
En savoir plus sur la valorisation du patrimoine

 

Aides et conseils

Donner des conseils pratiques pour la restauration ou la réhabilitation d'un édifice, participer à l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme d’une commune, effectuer une expertise patrimoniale, et suggérer des pistes de valorisation, sont autant d’interventions qui contribuent au quotidien à aider ceux qui gèrent et décident.
En savoir plus sur les aides et conseils
 

Archives départementales

Créées sous la Révolution française pour recueillir les archives des institutions d'Ancien Régime, les Archives départementales sont depuis les lois de décentralisation placées sous l'autorité du Département de l'Isère. Elles sont chargées d'enrichir le patrimoine départemental en collectant les archives publiques produites par les administrations et en recevant les archives privées déposées, données ou vendues par des familles, des associations ou des entreprises.

Les Archives de l'Isère assurent la conservation de 38 kilomètres linéaires de documents depuis le XIe siècle jusqu'à nos jours.

Un travail minutieux de classement permet de mettre à la disposition des lecteurs des répertoires qui les aident à s'orienter dans cette énorme masse documentaire.

Pour tout public, la consultation des archives est libre (après inscription au préalable sur présentation d'une pièce d'identité) et gratuite.
Un guide du lecteur est mis à la disposition du public dans la salle des inventaires ainsi que différents ouvrages d'initiation à la recherche. Des ateliers d'initiation à la recherche sont régulièrement proposés.
 
Face à la richesse archivistique du département de l'Isère, à l'accroissement très sensible du public, à la diffusion de nouvelles technologies et aux difficultés d’une extension sur place, le Département a décidé en juin 2015 de construire un nouveau bâtiment sur l'ancien site des VFD à Saint-Martin-d'Hères.
L'investissement du Département  est à la mesure des enjeux : conserver et enrichir ce patrimoine inestimable et le mettre à la disposition du public dans les meilleures conditions. A sa mise en service (début 2021), le bâtiment de 14 000 m2, d'une capacité totale de 70 km linéaires sera à même d'accueillir l'accroissement des archives pendant les décennies à venir.
 

10 musées départementaux gratuits

Avec une présence forte sur le territoire grâce à l'implantation de ses 10 musées départementaux (bientôt 11 avec l’ouverture du Musée Champollion à la fin de l’été 2020) accessibles gratuitement, le Département vise à mettre à disposition des publics tous les types de patrimoine (historique, archéologique, artistique, ethnographique...) sous les formes les plus dynamiques et les plus ouvertes.

Ils proposent des ateliers, des conférences, des rencontres, des expositions temporaires, des projections et de nombreuses autres animations.

Les 10 musées départementaux ouverts au public  accueillent plus de 400 000 visiteurs par an.


Découvrez l'actualité de nos musées

 

Création, diffusion et pratiques artistiques

Favoriser la création, la diffusion et la pratique artistiques sur tout le territoire pour tous les Isérois, quelle que soit la discipline, conduit le Département à soutenir, innover et s'adapter aux attentes des artistes et du public.

 

La création artistique

Le Département offre à de nombreux artistes les conditions pour produire un art vivant et pluriel. Soutenir la création, c'est aussi favoriser l'émergence de nouveaux talents, le renouvellement des formes d'expression et consolider leur place dans la cité. Le Département accompagne chaque année de nombreuses propositions artistiques en théâtre, danse, musique, arts plastiques...
Le Département développe une politique d'aide à la résidence artistique. Il installe des artistes sur un bassin de vie en relation directe avec les populations, en leur apportant un soutien financier en relation avec les Maisons du Département, les intercommunalités, la DRAC et la Région.

En savoir plus sur la création artistique
En savoir plus sur les résidences artistiques en Isère

 

La diffusion culturelle

Le Département participe à une répartition plus harmonieuse sur le territoire de l'offre culturelle et artistique.
Pour les arts visuels, il soutient la création contemporaine au sein de plusieurs lieux et développe une politique en faveur de la conservation et de la diffusion cinématographique. Il accompagne plusieurs dispositifs pédagogiques.
Pour le spectacle vivant, il soutient les équipements (lieux de diffusion, festivals...) qui participent à la vitalité culturelle du département en contribuant à la création, à la production et à la circulation des œuvres, en initiant des temps de résidence, en développant des actions innovantes en direction des publics.
 

Les scènes ressources

Le Département de l'Isère affirme son attachement à la culture de proximité en identifiant les structures qui participent à la diversité de l'offre culturelle des territoires. Très impliqué dans le soutien au spectacle vivant, il accompagne des lieux qui favorisent l'ouverture culturelle au plus grand nombre.

  • Par leurs spécificités culturelles et géographiques, ces lieux identifiés par le Département « Scènes Ressources en Isère » constituent de réels partenaires pour :
  • Favoriser l'émergence et la circulation de compagnies artistiques,
  • Encourager la création et la mise en réseaux d'acteurs culturels,
  • Accompagner les résidences d'artistes soutenues par le Département,
  • Développer des actions d'éducation artistique et culturelle envers un public le plus large possible !

En savoir plus sur les scènes ressources 

 

Le soutient au pratiques artistiques

La loi du 13 août 2004 donne compétence obligatoire aux Départements pour la coordination et le développement du réseau des enseignements artistiques sur leur territoire. Le Département de l’Isère s'investit depuis longtemps sur ce terrain, puisqu'il a adopté son premier schéma de développement des enseignements artistiques en 1986.
L’effort financier réalisé depuis plus de trente ans par le Département en direction de l'enseignement artistique a permis de porter le nombre d’écoles de musique, théâtre et danse soutenues de 43 en 1986 à 70 en 2019.

Il va aujourd’hui bien au-delà de sa compétence légale et développe depuis 2014 une politique ambitieuse dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Construite autour de 3 piliers (le faire, le ressentir et le réfléchir), l’EAC vise à garantir à tous les jeunes un accès à la culture, aux œuvres et aux expériences sensibles.

En Isère, l’accent est mis sur la pratique artistique avec le dispositif de financement des projets culturels en collège, le « Pass isérois du collégien citoyen » dans lequel le collégien doit être acteur. Les équipements culturels financés par le Département, et particulièrement les scènes ressources et les établissements d’enseignement artistique, sont des partenaires clés de l’EAC. Les résidences d’artistes triennales déployées sur les territoires concourent elles aussi à accès de toutes et de tous à l’EAC, en particulier en milieu rural.

Le nouveau schéma départemental 2020-2026 « Des pratiques artistiques pour les Isérois » s’ouvre également au développement des pratiques en amateur. En Isère, ces pratiques sont riches et vivantes, en témoigne le nombre de chorales, troupes de théâtre et cours d’arts plastiques présents en montagne, en milieu rural comme dans les agglomérations. Ces pratiques, souvent intergénérationnelles, retissent du lien social, permettent d’expérimenter le vivre ensemble, et animent les territoires !
 
Le schéma 2020-2026 est structuré autour de 3 axes :
Axe 1 - Dans le domaine des ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES :
Des établissements acteurs des dynamiques culturelles territoriales
Axe 2 : Dans le domaine de l’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE
Une ambition partagée, pour des parcours de qualité
 AXE 3 – Dans le domaine des PRATIQUES EN AMATEUR :
Des parcours d’amateurs, pour tous et partout en Isère.
 
 

Culture partagée

Le Département de l'Isère développe une politique « culture partagée » qui vise à accompagner des projets artistiques ou culturels favorisant la rencontre avec de nouveaux publics, notamment ceux qui sont les plus "éloignés" de la culture pour des raisons diverses : économiques, sociales, familiales, judiciaires ou sanitaires en dévéloppant le lien social.
Parce que la culture est non seulement un droit, mais aussi un levier pour lutter contre l'exclusion, un outil d'éducation et d'insertion, des actions spécifiques sont mises en place pour créer par la culture les conditions d'appartenance et faciliter une citoyenneté active.

Le Département reconnaît les valeurs universelles de la culture et démontre sa volonté d'en donner l'accès à toutes et à tous en encourageant naturellement ce qui invite au « vivre ensemble » comme, par exemple, l'expression des diversités culturelles, le développement des échanges intergénérationnels, les rencontres et l'ouverture de tous sur le monde.

Les aides et subventions culturelles du Département de l'Isère

 

AIDA - Agence Iséroise de Diffusion Artistique

Une partie de la politique du Département en faveur du spectacle vivant est confiée à l'AIDA (Agence Iséroise de Diffusion Artistique) dont l'objectif est de porter la culture au plus près des publics.

L’AIDA organise des actions culturelles majeures du Département de l’Isère :

 

Coopération décentralisée

La politique de coopération internationale  du Département de l’Isère privilégie notamment les actions favorisant l’établissement de pouvoirs locaux autonomes, participant au développement local, concerté et durable, renforçant la démocratie participative, l’expression citoyenne et la diversité culturelle en Isère et dans les territoires partenaires.
Aujourd’hui le Département est engagé auprès des autorités locales de deux pays choisis en raison de leurs liens traditionnels avec l’Isère, de leurs relais locaux, de leurs besoins de soutien et envie d’échanges : la Réserve Naturelle Communautaire du Boundou et le Département de Kédougou au Sénégal ainsi que la Région du Guégharkunik en Arménie.
 
Le Département soutient également des projets ou actions de coopération internationale menés par les acteurs isérois (particulièrement dans les domaines de la coopération culturelle internationale et de l’éducation à la citoyenneté mondiale), dont l’importante mobilisation permet aux territoires de se rencontrer et de s’enrichir mutuellement.