Vous êtes une collectivité ou un professionnel du tourisme et cherchez des aides pour développer votre offre touristique ? Le Département peut octroyer des aides aux itinéraires de promenade et de randonnée, et des aides au développement touristique de la montagne. Découvrez-les.

 

 

Aides aux itinéraires de promenade et de randonnée

 

Pour qui ?

EPCI et Parc National ayant la compétence « création, aménagement, entretien et promotion des sentiers de randonnée ».

 

Pour quoi ?

Aménagement d’un réseau de sentiers à dimension intercommunale en vue de  son inscription au « PDIPR » (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) ;
Entretien des réseaux inscrits au « PDIPR ».

 

A quelles conditions ?

  • Maillage à l’échelle intercommunale

  • Mise en place de la signalétique directionnelle départementale

  • Maîtrise des statuts fonciers des itinéraires

  • Pluralité des utilisations des itinéraires (pédestre, équestre, VTT…)

  • Engagement du maître d’ouvrage délégué à garantir la pérennité des cheminements en termes d’ouverture au public et d’entretien.

  • les parcours d’intérêt local et/ou thématique, les sentiers de découverte, les sentiers patrimoniaux, les sentiers pédagogiques, etc… ne font pas l’objet de la politique « PDIPR » ;

 

Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

Par courrier :
Isère tourisme - Ingénierie et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

Par email :
gregoire.actis@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger

 

 

 

Aide au développement touristique - Contrats de performance des Alpes de l'Isère

MONTAGNE

 

Pour qui ?

Maîtres d’ouvrages publics

Pour quoi ?

Pour des projets s’inscrivant dans l’un des axes suivants :

  • Axe 1 : Accès et dessertes

  • Axe 2 : Embellissement des stations-villages et des fronts de neige (en favorisant la transition énergétique lors des rénovations de façades)

  • Axe 3 : Remise en marché des lits froids

  • Axe 4 : Neige de culture optimisée

  • Axe 5 : Développement de nouveaux produits ciblés clientèle familiale, bien-être, innovations et produits haut de gamme

  • Axe 6 : Rénovation en stations des équipements (sportifs, de loisirs, tourisme d’affaires) ayant fait leurs preuves mais nécessitant une remise à niveau.

  • Axe 7 : Compétitivité touristique des stations thermales.

    Aides en investissement pour les projets répondant à l’ensemble des axes, hormis l’axe n°3.
    Aides en fonctionnement pour les projets de remise en marché des lits froids (axe 3)


A quelles conditions ?


Projet situé dans le périmètre d’un Contrat de Performance des Alpes de l’Isère, répondant au règlement et validé par le comité de pilotage du massif concerné.
 

Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

Par courrier :
Isère tourisme - Ingénierie et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

 

Par email :
CPAI Vercors et Sud Isère : julien.scotto@isere-tourisme.com
CPAI Chartreuse et Belledonne : 
thomas.langlois@isere-tourisme.com
CPAI Oisans : 
emilie.coquelut@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger

 

 

 

PLAINE

 

Pour qui ?

Maîtres d’ouvrages publics

Pour quoi ?

Projets structurants :

  • fonctionnent par eux-mêmes et rayonnent en contribuant à une dynamique touristique globale du territoire environnant (d’autres activités, et/ou des prestations sont reliées au projet) ;

  • à l’issue du soutien financier, ont leur propre fonctionnement et sont à l’équilibre ;

  • concernent un public conséquent quantitativement par rapport à ce qui est observé généralement pour des équipements ou des activités similaires.

Projets s’inscrivant dans l’un des 3 axes de la politique touristique du Département :

  • Hébergement (qui ne relève pas du secteur privé) ;

  • Accès et mobilité touristique ;

  • Aménagement et équipements structurants.

Projet s’inscrivant dans les priorités de développement touristique de chaque CPAI :

Bièvre Valloire

  • Emergence d’une destination Berlioz en lien avec les préconisations de l’étude et l’aéroport,

  • Développement de l’itinérance douce : ancienne voie ferrée, ViaRhôna, Saint-Jacques de Compostelle, etc…,

  • Développement de l’hébergement touristique avec, notamment, un plan camping pour la modernisation de l’hébergement de plein air géré par les collectivités.

Dauphiné — Porte des Alpes

  • Développement des itinérances douces : pédestre, équestre, cyclotourisme en confortant les itinéraires structurants (Vianhôna, chemin de Saint-Jacques de Compostelle...),

  • Développement des activités nautiques et aquatiques : valorisation du Rhône, du Guiers et des nombreux plans d’eau du territoire,

  • Valorisation du patrimoine culturel : valorisation du patrimoine architectural (châteaux, maisons fortes...) et des sites de visite d’intérêt touristique,

  • Organisation d’une offre touristique en lien avec les sites de forte fréquentation : Walibi, village de marques de Villefontaine....

Isère Rhôdanienne

  • Développement du tourisme fluvial : accueil de croisiéristes, création de produits touristiques liés au fleuve Rhône.

  • Valorisation de l’itinérance : pédestre ou cyclotouristique,

  • Valorisation de Jazz à Vienne et autres évènements à portée départementale ou régionale.

Sud-Grésivaudan - Voironnais

  • Développement de l’itinérance douce: notamment avec la Véloroute et voie verte de la vallée de lisère et les liaisons entre différents itinéraires (ViaRhôna et V63),

  • Requalification des hébergements publics et développement d’une offre de services associés : demandes spécifiques répondant aux attentes des entreprises, des clientèles sportives ou itinérantes (cyclotourisme, randonneurs, etc...), des clientèles haut de gamme...

  • Amélioration de la mobilité des clientèles en séjour : accessibilité des sites touristiques et des points remarquables du territoire, liaisons piémont / montagne, liaisons depuis les gares et les hébergements,

  • Valorisation des savoir-faire locaux et de la gastronomie autour de la Noix de Grenoble, du Saint-Marcellin et de la Chartreuse, notamment.

Vallée du Grésivaudan

 

  • Développement de l’itinérance douce : mise en tourisme de la V63,

  • Valorisation des sites patrimoniaux d’intérêt touristique,

  • Valorisation et mise en tourisme de l’Isère et des sites touristiques autour de l’eau : le long de l’Isère ou à proximité immédiate de plans d’eau.

A quelles conditions ?

Projet situé dans le périmètre d’un Contrat de Performance des Alpes de l’Isère, répondant au règlement et validé par le comité de pilotage du massif concerné.

 

Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme.

 

Par courrier :
Isère tourisme - Ingénierie et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

Par email :
CPAI Bièvre Valloire et Isère Rhôdanienne  : emilie.coquelut@isere-tourisme.com
CPAI Dauphiné – Porte des Alpes : thomas.langlois@isere-tourisme.com
CPAI Sud-Grésivaudan – Voironnais et Vallée du Grésivaudan : julien.scotto@isere-tourisme.com

 


 

 

 

Aides à l'investissement public pour les refuges gardés

 

 

Pour qui ?

Collectivité locale iséroise propriétaire du bien.

 

Pour quoi ?

Le dispositif d’aide aux refuges répond à une volonté de développer la fréquentation de la montagne en s’appuyant sur les sentiers de randonnée et les pratiques itinérantes. Les refuges sont un élément déterminant dans le cadre de ces pratiques. Il convient de les qualifier dans la perspective de développer l’offre de séjours itinérants à l’échelle des massifs et d’améliorer l’accueil des publics.

Pour répondre à cet objectif, le Département attribue une aide aux refuges gardés publics afin d’améliorer la qualité des prestations qu’ils offrent aux randonneurs.

 

A quelles conditions ?

  • Les projets d’investissement dans les refuges gardés.
  • L’autofinancement doit être supérieur à 20 %.
  • La fourniture par le maître d’ouvrage d’un avis favorable du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) sur le respect des normes de sécurité.
  • Il est également possible de financer la mise en place par le refuge d’un système de production d’énergie renouvelable.

 

CComment procéder ?

 

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

 

Par courrier :
Isère tourisme - Ingénierie et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

 

Par email :
gregoire.actis@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger