Vous êtes une collectivité ou un professionnel du tourisme et cherchez des aides pour développer votre offre touristique ? Le Département peut octroyer des aides aux itinéraires de promenade et de randonnée, et des aides au développement touristique de la montagne. Découvrez-les.

 

 

Aides aux itinéraires de promenade et de randonnée

 

Pour qui ?

EPCI et Parc National ayant la compétence « création, aménagement, entretien et promotion des sentiers de randonnée ».

Pour quoi ?

Aménagement d’un réseau de sentiers à dimension intercommunale en vue de  son inscription au « PDIPR » (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) ;
Entretien des réseaux inscrits au « PDIPR ».

A quelles conditions ?

  • Maillage à l’échelle intercommunale

  • Mise en place de la signalétique directionnelle départementale

  • Maîtrise des statuts fonciers des itinéraires

  • Pluralité des utilisations des itinéraires (pédestre, équestre, VTT…)

  • Engagement du maître d’ouvrage délégué à garantir la pérennité des cheminements en termes d’ouverture au public et d’entretien.

  • les parcours d’intérêt local et/ou thématique, les sentiers de découverte, les sentiers patrimoniaux, les sentiers pédagogiques, etc… ne font pas l’objet de la politique « PDIPR » ;

 Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

Par courrier :
Isère tourisme - Ingénierie et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

Par email :
gregoire.actis@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger

 

 

 

Aide au développement touristique - Contrats de performance des Alpes de l'Isère

MONTAGNE

 

Pour qui ?

Maîtres d’ouvrages publics

Pour quoi ?

Pour des projets s’inscrivant dans l’un des axes suivants :

  • Axe 1 : Accès et dessertes

  • Axe 2 : Embellissement des stations-villages et des fronts de neige (en favorisant la transition énergétique lors des rénovations de façades)

  • Axe 3 : Remise en marché des lits froids

  • Axe 4 : Neige de culture optimisée

  • Axe 5 : Développement de nouveaux produits ciblés clientèle familiale, bien-être, innovations et produits haut de gamme

  • Axe 6 : Rénovation en stations des équipements (sportifs, de loisirs, tourisme d’affaires) ayant fait leurs preuves mais nécessitant une remise à niveau.

  • Axe 7 : Compétitivité touristique des stations thermales.

    Aides en investissement pour les projets répondant à l’ensemble des axes, hormis l’axe n°3.
    Aides en fonctionnement pour les projets de remise en marché des lits froids (axe 3)

A quelles conditions ?

Projet situé dans le périmètre d’un Contrat de Performance des Alpes de l’Isère, répondant au règlement et validé par le comité de pilotage du massif concerné.
 

Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

Par courrier :
Isère tourisme - Pôle aménagement et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

Par email :
CPAI Vercors et Sud Isère : julien.scotto@isere-tourisme.com
CPAI Chartreuse et Belledonne : 
thomas.langlois@isere-tourisme.com
CPAI Oisans : 
emilie.coquelut@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger

 

PLAINE

 

Pour qui ?

Maîtres d’ouvrages publics

Pour quoi ?

Projets structurants :

  • fonctionnent par eux-mêmes et rayonnent en contribuant à une dynamique touristique globale du territoire environnant (d’autres activités, et/ou des prestations sont reliées au projet) ;

  • à l’issue du soutien financier, ont leur propre fonctionnement et sont à l’équilibre ;

  • concernent un public conséquent quantitativement par rapport à ce qui est observé généralement pour des équipements ou des activités similaires.

Projets s’inscrivant dans l’un des 3 axes de la politique touristique du Département :

  • Hébergement (qui ne relève pas du secteur privé) ;

  • Accès et mobilité touristique ;

  • Aménagement et équipements structurants.

Projet s’inscrivant dans les priorités de développement touristique de chaque CPAI :

Bièvre Valloire :

  • Emergence d’une destination Berlioz en lien avec les préconisations de l’étude et l’aéroport,

  • Développement de l’itinérance douce : ancienne voie ferrée, ViaRhôna, Saint-Jacques de Compostelle, etc…,

  • Développement de l’hébergement touristique avec, notamment, un plan camping pour la modernisation de l’hébergement de plein air géré par les collectivités.

Dauphiné — Porte des Alpes:

  • Développement des itinérances douces : pédestre, équestre, cyclotourisme en confortant les itinéraires structurants (Vianhôna, chemin de Saint-Jacques de Compostelle...),

  • Développement des activités nautiques et aquatiques : valorisation du Rhône, du Guiers et des nombreux plans d’eau du territoire,

  • Valorisation du patrimoine culturel : valorisation du patrimoine architectural (châteaux, maisons fortes...) et des sites de visite d’intérêt touristique,

  • Organisation d’une offre touristique en lien avec les sites de forte fréquentation : Walibi, village de marques de Villefontaine....

Isère Rhôdanienne:

  • Développement du tourisme fluvial : accueil de croisiéristes, création de produits touristiques liés au fleuve Rhône.

  • Valorisation de l’itinérance : pédestre ou cyclotouristique,

  • Valorisation de Jazz à Vienne et autres évènements à portée départementale ou régionale.

Sud-Grésivaudan - Voironnais:

  • Développement de l’itinérance douce: notamment avec la Véloroute et voie verte de la vallée de lisère et les liaisons entre différents itinéraires (ViaRhôna et V63),

  • Requalification des hébergements publics et développement d’une offre de services associés : demandes spécifiques répondant aux attentes des entreprises, des clientèles sportives ou itinérantes (cyclotourisme, randonneurs, etc...), des clientèles haut de gamme...

  • Amélioration de la mobilité des clientèles en séjour : accessibilité des sites touristiques et des points remarquables du territoire, liaisons piémont / montagne, liaisons depuis les gares et les hébergements,

  • Valorisation des savoir-faire locaux et de la gastronomie autour de la Noix de Grenoble, du Saint-Marcellin et de la Chartreuse, notamment.

Vallée du Grésivaudan

  • Développement de l’itinérance douce : mise en tourisme de la V63,

  • Valorisation des sites patrimoniaux d’intérêt touristique,

  • Valorisation et mise en tourisme de l’Isère et des sites touristiques autour de l’eau : le long de l’Isère ou à proximité immédiate de plans d’eau.

A quelles conditions ?

Projet situé dans le périmètre d’un Contrat de Performance des Alpes de l’Isère, répondant au règlement et validé par le comité de pilotage du massif concerné.

Comment procéder ?

Dépôt de la demande de subvention auprès d’Isère tourisme

Par courrier :
Isère tourisme - Pôle aménagement et développement
Palais du Parlement – 4 place St-André
38 024 Grenoble cedex 1

Par email :
CPAI Bièvre Valloire et Isère Rhôdanienne  : emilie.coquelut@isere-tourisme.com
CPAI Dauphiné – Porte des Alpes : thomas.langlois@isere-tourisme.com
CPAI Sud-Grésivaudan – Voironnais et Vallée du Grésivaudan :  julien.scotto@isere-tourisme.com

 

Documents à télécharger