7 juin 1788, une rumeur se propage dans les rues de Grenoble : le Parlement va fermer ses portes sur ordre du roi.
Installé entre les terrains de l’ancienne usine et de la cité des ouvriers, le musée retrace l’histoire de soixante ans de viscose, l’invention de la soie artificielle, ses procédés de fabrication et l’univers des viscosiers entre 1927 et 1989.
Histoire de l’entreprise A. Raymond devenue multinationale grâce notamment à l’invention du bouton pression à la fin du 19e siècle et des premières fermetures à glissière.
Faites confiance au clown qui vous proposera de découvrir les sculptures du parc du Musée de Grenoble, selon son point de vue un peu décalé. Osez une visite originale !
Une partie de la collection du poète Géo-Charles dont les oeuvres ont pour thème le sport, ainsi que des artistes de la première moitié du 20e siècle.
Dans l’ancienne École Centrale de Grenoble, où Stendhal fut élève de 1796 à 1799 se trouve un patrimoine exceptionnel dans l’escalier d’honneur. C’est une horloge solaire créée en 1673 par le père jésuite Jean Bonfa
Aristide Bergès, ingénieur hydraulicien a contribué à développer le lien entre l’industrie et la recherche.
Au 19e siècle, l’ingénieur Louis Vicat invente le ciment artificiel. Commence alors un véritable engouement pour cet « or gris ».
Musée consacré à l’histoire, aux techniques et aux applications de l’industrie chimique dans le Sud-Grenoblois de 1915 à nos jours.

Pages