Collège Lucie Aubrac
Projet reconstruction Lucie Aubrac

 

Jean-Pierre Barbier, Président du Département, et Cathy Simon, Vice-présidente en charge des collèges, accompagnés de Viviane Henry, Directrice académique, ont rencontré la communauté éducative du collège Lucie Aubrac pour présenter le projet de reconstruction retenu à l'unanimité par le jury de concours.

 

En présence de l'entreprise lauréate, Métis Architectes (Tullins), l'équipe du collège, les parents d'élèves et des habitants du quartier ont pris connaissance du projet sélectionné.

 
Un projet à l’écoute des habitants

Suite à l’incendie du collège Lucie Aubrac en juin 2017, la consultation des habitants avait mis en évidence la volonté de reconstruire l’établissement dans le quartier en améliorant la sécurité des personnes et du site, ainsi qu’en proposant des équipements qui pourront être utiles à la vie du quartier.

 

Le collège dessiné par Métis Architectes viendra parfaitement s’intégrer dans le quartier : en retrait de l’avenue de la Bruyère et des résidences de la rue du Trident, la faible hauteur des bâtiments garantit leur intégration dans le paysage urbain sans dénaturer le quartier. Le collège sera également assez éloigné de la galerie de l’Arlequin pour ne pas fermer le parc Jean Verlhac.

 

Le nouveau collège disposera d’un plateau sportif, d’une piste d’athlétisme, de 4 logements de fonction pour assurer une présence humaine permanente sur le site, d’espaces verts et arborés, d’une salle modulaire de 100 m² pour les activités scolaires et extra-scolaires et d’une demi-pension sur site. De plus, les choix architecturaux permettront une optimisation de la luminosité naturelle.

 
La sécurité des élèves et du collège renforcée

Deuxième attente la plus exprimée lors de l’enquête de 2017, la question de la sécurité a constitué un point d’attention fort pour le Département et le jury.

 

Le site retenu est plus accessible, à proximité d’une voirie, plus connecté sur le monde et donc plus sécurisé. L’accès des secours est notamment facilité.

Ce site sera protégé par une clôture supérieure à celle de l’ancien établissement et des systèmes de sécurité par vidéoprotection seront installés dans le bâtiment et aux abords.

 
Des partenariats qui se poursuivent

Les travaux débuteront en mars 2020 avec pour ambition l’ouverture du collège pour la rentrée 2021. C’est donc un projet qui prend du temps et qui mérite d’être bien réfléchi.

 

Le Département poursuivra pour cela ses échanges avec tous les acteurs impliqués : Education nationale, parents d’élèves et habitants, Ville de Grenoble, Métropole.

Des temps de travail seront organisés pour évoquer certains points qui restent à définir, comme par exemple le lien avec l’école des Buttes et son projet d’aménagement qui sera réalisé en co-maitrise d’ouvrage avec la ville de Grenoble.

 

 

 

« Jusqu’à présent, le projet avance dans les temps prévus, je ne peux que souhaiter que cela continue jusqu’en 2021. Bien entendu nous continuerons à échanger et à collaborer avec les parents d’élèves, les habitants et toutes les personnes concernées jusqu’à la fin » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.

 

« Tout a été fait pour que le projet choisi réponde aux attentes des personnes concernées par ce grand projet. Le projet de Métis Architecte a été choisi à l’unanimité, preuve que nos jeunes pourront être accueillis dans de bonnes conditions » ajoute Cathy Simon, Vice-présidente chargée des collèges.

 

Lettre d'info

Vous voulez être informés de l’avancée des travaux ? Inscrivez-vous !