L'Année du Japon en Isère

annee-japon-musee-confluences-departement-isere

A l’occasion du 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon et de la manifestation nationale "Japonismes 2018 : les âmes en résonance", le musée des Confluences à Lyon et le Département de l’Isère ont signé une convention partenariale pour monter une programmation commune.

 

Cette convention, signée par Hélène Lafont-Couturier, directrice du musée lyonnais, et Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère, prévoit le prêt d’un ensemble de plus d’une centaine d'oeuvres issues des collections asiatiques au musée dauphinois.

 

Les deux musées inaugureront en 2018, deux grandes expositions autour du pays du Soleil-Levant.
- Le musée des Confluences dévoilera, le 7 juin, l’exposition « Yokainoshima, esprits du Japon » relative aux rituels masqués du Japon, illustrés par ses collections japonaises et le travail du photographe contemporain Charles Fréger.
- Le Musée dauphinois présentera, en octobre, « les relations anciennes et contemporaines que l’Occident – et la France en particulier – entretient avec le Japon ».

 

L'année du Japon en Isère

Toute une saison culturelle japonaise se dessine en Isère avec près d’une dizaine d’événements organisés dans tout le département (expositions, spectacles, projections de film...) durant une année, du mois de juin 2018 au mois de juin 2019.
 

Trois autres musées départementaux prennent part à cette manifestation culturelle :

  • Le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère présentera Hibakusha, du 15 juin au 1er octobre 2018, une exposition de dessins des survivants de Hiroshima et de Nagasaki.
  • Le musée de l’Ancien Évêché dévoilera, en novembre, l’exposition Alpes japonaises autour de la collection d’estampes de l’ère Edo (1603-1687) du Musée-muséum départemental de Gap.
  • Le musée Hébert proposera, en novembre, un parallèle entre les pièces japonaises d’Ernest Hébert et les créations contemporaines en laque de la céramiste Martine Rey.

Participeront aussi à ce riche programme culturel : l’Université Grenoble-Alpes, le Centre national d’art contemporain Le Magasin des horizons, les éditions Glénat, les Nouvelles Rencontres de Brangues, l’Association franco-japonaise de Grenoble et de l’Isère.
 

Pour le Jean-Pierre Barbier, président du Département de l’Isère : « le Département s’associe avec le plus grand musée de la région dans le but d’enrichir sa programmation en Isère au sein de ses musées départementaux. C’est la preuve de notre haute ambition en matière culturelle : proposer ce qui se fait de mieux aux Isérois. »